Le clin d'oeil de Lucie Charlebois

Lucie Charlebois... (Photo Le Soleil)

Agrandir

Lucie Charlebois

Photo Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Lorsqu'elle a été nommée ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie jeudi, Lucie Charlebois a fait un clin d'oeil à la caméra. Le triathlète Pierre Lavoie a interprété le geste comme un signe qui lui était destiné. Quelques minutes plus tard, l'homme de fer a envoyé un texto à la ministre reconduite pour lui faire part de sa joie.

«Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'on ajoute les saines habitudes de vie à un ministère. C'est une très belle surprise. Quand tu rencontres un ministre ou un sous-ministre, habituellement, ce n'est pas toi qu'il regarde. Il regarde derrière toi pour voir combien de gens t'appuient. Ça a commencé par des gens qui se sont ralliés à la cause et là, le gouvernement fait son travail», a commenté le sportif et père du Grand défi Pierre Lavoie, à la faveur d'un entretien téléphonique.

Selon l'athlète, il restait au gouvernement d'y aller de sa propre contribution et Québec semble aujourd'hui envoyer un signal clair quant à son désir de promouvoir les saines habitudes de vie au sein de la population.

«C'est un grand pas qui a été fait. C'est un geste historique», estime Pierre Lavoie, qui a longtemps milité pour l'implantation de tests visant à dépister les quatre maladies héréditaires associées à la région. Ses efforts ont porté fruit puisque les couples du Saguenay-Lac-Saint-Jean peuvent maintenant s'y soumettre gratuitement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer