Parti des citoyens: Boivin et Fortin dans les discussions

Le conseiller municipal Luc Boivin... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Le conseiller municipal Luc Boivin

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

À moins de deux ans des prochaines élections municipales, le Parti des citoyens de Saguenay (PCS) aura bientôt à choisir le successeur de Jean Tremblay. Dans les coulisses, les noms des conseillers municipaux Luc Boivin et Jacques Fortin circulent.

Membre du comité exécutif, Luc Boivin est responsable de plusieurs dossiers stratégiques à la Ville. Il est notamment porte-parole de la pêche blanche et membre de la table des véhicules hors route. L'échevin est souvent cité comme étant le candidat le plus probable à la succession de Jean Tremblay. S'il a exclu de façon catégorique la possibilité de briguer la mairie par le passé, le conseiller baieriverain admet qu'il y songe.

Jacques Fortin, président de l'arrondissement de Chicoutimi... (Archives Le Progrès-Dimanche) - image 2.0

Agrandir

Jacques Fortin, président de l'arrondissement de Chicoutimi

Archives Le Progrès-Dimanche

«À ce stade, ce ne sont que des ''qu'en-dira-t-on''. On est très loin de la période des élections et il y a beaucoup de choses qui s'en viennent. En politique, tu réfléchis tout le temps», a-t-il signifié. L'élu ne fera pas connaître ses intentions officielles avant l'automne, au plus tôt, soit au moins une année complète avant les élections. Quant au président de l'arrondissement de Chicoutimi, Jacques Fortin, il réfléchit, mais ne souhaite pas commenter pour l'instant.

350 signatures

Au début de 2015, environ 350 personnes ont signé le document d'appui qui devait être soumis au Directeur général des élections (DGE) avec la demande d'autorisation pour la création du PCS. Une dizaine de conseillers ont apposé leur griffe au document. En entrevue au Quotidien le 26 décembre, le maire a fait part de son intention d'organiser les premières activités du parti au cours des prochains mois et de commencer à vendre des cartes de membres. Seuls les membres en règle de la formation politique pourront se prononcer lors d'une éventuelle assemblée d'investiture, si une telle étape est requise.

Les conseillers Carl Dufour et Jonathan Tremblay n'ont... (Archives Le Progrès-Dimanche) - image 4.0

Agrandir

Les conseillers Carl Dufour et Jonathan Tremblay n'ont pas encore fait connaître leur allégeance.

Archives Le Progrès-Dimanche

Des élus invités à choisir leur camp

Les conseillers municipaux qui n'ont pas encore affiché leurs couleurs sont invités à se brancher. Certains membres du conseil effectuent présentement des représentations auprès des indécis pour qu'ils joignent le PCS.

Le Jonquiérois Jonathan Tremblay, qui représente le district #2, a laissé entendre, au cours d'un entretien téléphonique qu'il demeurera indépendant lors du scrutin de novembre 2017.

«Mon objectif, c'est de faire le travail et j'y vais avec mes convictions personnelles», a déclaré l'échevin. Son homologue d'Arvida, Carl Dufour reçoit beaucoup de commentaires de la part de ses électeurs, dont la majorité n'est pas chaude à l'idée de le voir associé à un parti politique.

«Beaucoup de membres de mon voisinage m'en ont parlé. Moi-même j'émets des doutes sur la pertinence des partis. J'ai la réputation d'être un gars honnête et je veux continuer de me prononcer sur les dossiers librement», exprime Carl Dufour, qui confie avoir été approché par le PCS et par l'ERD.

Un regroupement

Par ailleurs, une conseillère municipale de Gatineau a annoncé, la semaine dernière, la création du Regroupement des élus municipaux indépendant pour la démocratie (RÉMI). L'organisme sans but lucratif fondé par Sylvie Goneau a pour but de défendre les droits des élus indépendants. Il réclamera du gouvernement du Québec qu'il modifie la Loi électorale de façon à favoriser l'équité entre élus indépendants et membres de partis.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer