Saguenay vibrera au rythme des dards

Organisateur du Championnat provincial des dards du Québec,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Organisateur du Championnat provincial des dards du Québec, Richard Tremblay s'attend d'accueillir entre 450 et 550 joueurs lors de l'événement présenté à Saguenay du 8 au 10 avril.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la quatrième fois de son histoire, l'Association des dards du Saguenay (ADS) sera l'hôte du Championnat provincial des dards du Québec du 8 au 10 avril. Pour l'occasion, quelque 450 joueurs provenant de 12 régions du Québec monopoliseront l'hôtel Delta de Saguenay. L'ensemble des salles de congrès sera occupé pour aménager les 114 cibles requises pour la tenue de l'événement.

Organisateur de l'événement à Saguenay, Richard Tremblay mentionne que l'Association de dards du Québec (ADQ) a retenu la candidature de Saguenay sur les quatre municipalités en lice. «Les membres de l'exécutif de l'ADQ ont pris la décision de vous accorder cet événement, basée sur le fait que vous avez bien répondu à nos demandes qui étaient reliées à ce championnat», a confirmé la présidente de l'AD, Maggie LeBlanc. Organisme à but non lucratif, l'Association de dards du Saguenay prévoit un budget de 8000$ pour tenir ce 39e championnat provincial et est à la recherche de commanditaires additionnels.

Beaucoup de fleurons locaux

Le Saguenay a toujours été fort bien représenté à ce championnat et il jouit d'une excellente réputation. Saguenay a vu l'un de ses représentants être couronné champion du Québec à neuf reprises et chez les dames, à 18 reprises!

À cela s'ajoute la Coupe des régions remportée plus de 14 fois. En plus de se distinguer sur la scène provinciale, les adeptes des dards de la région se sont distingués au championnat canadien ainsi qu'au championnat mondial en Angleterre.

D'ailleurs, la championne québécoise en titre, Dianne Gobeil, est de Larouche tandis que Johanne Tremblay (Saguenay) a conclu en 4e position et Ginette Langevin (Lac-Saint-Jean) au 8e rang. Cinquième l'an dernier, Marcel Simard a déjà quelques titres à son actif en plus de participations aux mondiaux. David Dionne, 7e l'an dernier, a été couronné champion il y a deux ans.

En fait, dans le top-8 du championnat du Québec 2015, les positions 3 à 7 inclusivement appartiennent à des Bleuets. Kevin Bourque (Saguenay), 3e; Jacques Dionne (Saguenay), 4e, et Mario Painchaud (Lac-Saint-Jean), 6e), figurent dans ce top-8.

«Quand on arrive sur la ligne et qu'ils savent qu'on vient du Saguenay, nos adversaires ne nous prennent pas à la légère», mentionne M. Tremblay.

Comme l'événement se déroulera au Saguenay, la représentation régionale sera plus forte que jamais avec 86 joueurs au lieu de la cinquantaine habituelle. Du nombre, une trentaine en seront à leur premier championnat provincial. Est-ce que cela créé plus de pression de jouer devant les siens? «C'est sûr qu'avoir de l'encouragement de sa région, c'est toujours un plus, même si, quand tu joues, t'es tellement concentré que tu ne vois pas le monde», note Richard Tremblay.

L'organisateur de l'événement espère d'ailleurs que la tenue de ce championnat va contribuer à faire découvrir cette discipline et à en mousser la popularité afin de générer une relève.Mentionnons que Saguenay avait accueilli le championnat provincial une première fois en 1986, soit il y a 30 ans. Les deux autres éditions ont été tenues au début des années 2000.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer