Jean LaRoche honoré par ses pairs

Steeve Noreau, directeur des opérations du CQFA, Denyse... (Photo courtoisie)

Agrandir

Steeve Noreau, directeur des opérations du CQFA, Denyse Blanchet, directrice générale du Cégep de Chicoutimi, et Serge Boucher, directeur du CQFA, entourent Jean LaRoche, directeur de la recherche et du développement du CQFA, qui détient le titre de Fellow de la Royal Aeronautical Society.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Jean LaRoche a reçu une haute distinction. Le directeur de la recherche et du développement du Centre de formation en aéronautique (CQFA) a été honoré par la Royal Aeronautical Society (RAeS). La société londonienne lui a attribué le grade de Fellow afin de souligner sa contribution exceptionnelle à l'avancement de l'aéronautique, particulièrement dans le domaine de l'enseignement.

Jean LaRoche a appris avec émotion il y a quelque temps que sa candidature avait été soumise, puis retenue par la RAeS. La société savante fondée en 1866 et patronnée par la Reine d'Angleterre regroupe des experts aéronautiques de partout dans le monde dont les recherches et les travaux font avancer l'aviation et le domaine aérospatial.

Celui qui se décrit comme un enfant du CQFA a reçu sa reconnaissance au siège social de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) à Montréal, lundi. « J'ai été très ému. Pour moi, c'est une surprise d'être reconnu par des savants. Je suis un autodidacte. C'est très rare qu'un autodidacte reçoive des appréciations d'une société savante », explique celui qui oeuvre depuis 30 ans au campus de Montréal du CQFA. « Ça fait 32 ans que je travaille dans le domaine, sept jours par semaine. Ça fait plaisir de voir que des gens reconnaissent la valeur de ce qu'on a fait. Même si on a des succès commerciaux dans 45 pays, ça ne veut pas dire qu'on est reconnu par ses pairs. »

Jean LaRoche a reçu sa reconnaissance des mains... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Jean LaRoche a reçu sa reconnaissance des mains de Donald L. Van Dyke, également Fellow de la Royal Aeronautical Society (RAeS).

Photo courtoisie

Une première pour le CQFA

Chaque année, la Royal Aeronautical Society reconnaît l'apport de quelques personnes seulement à travers le monde. C'est la première fois que le CQFA voit un des membres de son équipe honoré.

Jean LaRoche a reçu son diplôme du CQFA en 1984. Il a été instructeur de vol, puis pilote dans l'Arctique canadien pour la compagnie Air Inuit avant de joindre Air Canada.

Avec un psychologue américain, il a développé un test d'évaluation psychologique de conscience de la situation baptisée WOMBAT. Le test est utilisé dans 46 pays par des académies aéronautiques, des lignes aériennes et des forces armées.

Il coordonne également une équipe de 24 professeurs d'origines diverses qui enseignent partout dans le monde pour le CQFA.

Il vient aussi de concevoir la première formation professionnelle de pilote de drones civils au Canada.

« Je suis toujours resté en lien avec le CQFA. J'ai été consultant, conseiller, professeur et directeur parallèlement à ma carrière de pilote et de recherche », affirme-t-il.

L'attachement de Jean LaRoche pour le CQFA est indéniable.

« Le CQFA m'a tout donné. Sans le CQFA, je n'aurais pas eu cette carrière. Je suis un enfant du CQFA, j'ai gradué là, ça m'a créé », affirme-t-il avec conviction.

Aujourd'hui, il est heureux que la reconnaissance permette au CQFA de rayonner. « Le CQFA est un incubateur de recherche très peu connu en Amérique du Nord. En aviation civile, le CQFA compte beaucoup d'innovations. Des idées que le CQFA a mises en place sont reprises par des universités américaines et des lignes aériennes. Le CQFA a toujours eu cette tendance à favoriser la réflexion et la conception d'idées, de méthodes, de manière de faire. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer