Produits Boréal a le vent dans les voiles

Patrick et François Girard prévoient augmenter la production... (Photo Le Quotidien, Patricia Rainville)

Agrandir

Patrick et François Girard prévoient augmenter la production de 25% cet été.

Photo Le Quotidien, Patricia Rainville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

À peine quatre ans après sa création, Produits Boréal ne cesse de croître. L'entreprise almatoise, qui en est à son deuxième agrandissement, aura bientôt une place d'affaires près de Granby et prévoit se doter d'un système de coupe automatisé. Une ascension rapide que les trois propriétaires, Patrick, François et Pierre Girard, n'avaient pas vu venir.

Produits Boréal se spécialise dans la construction de... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Produits Boréal se spécialise dans la construction de chalets et de maisons en bois, vendus en kit et prêts pour l'assemblage.

Photo courtoisie

La petite usine située sur la rue de la Technologie à Alma se spécialise dans la fabrication de chalets et de maisons en bois, offerts en kit aux acheteurs. Un casse-tête géant que n'importe qui peut assembler et qui se transforme en chalet ou en maison, le tout isolé et résistant à l'usure du temps et aux intempéries. Depuis quatre ans, les trois frères propriétaires ont dû agrandir l'usine à deux reprises afin d'augmenter la capacité de production. Le second agrandissement est actuellement en cours. Dès le mois de mars, la production pourra commencer. Déjà, 35 unités résidentielles ont été vendues. À pareille date l'a dernier, sept unités avaient été réservées.

«Nous n'avions plus le choix d'agrandir encore. Déjà, nous avions doublé l'usine et, maintenant, nous aurons un nouvel espace de 4800 pieds carrés. La demande était trop forte et nous n'avions plus l'espace nécessaire pour fournir. Nous prévoyons augmenter la production de 25% cet été. L'an dernier, nous avions construit et vendu 54 unités. Cet été, nous pensons attendre les 75 unités. Ça va vraiment bien, nous commençons à être connus et nos produits ont fait leur preuve. Disons que nous avons le vent dans les voiles», a expliqué François Girard, lorsque rencontré par Le Quotidien.

Déjà, Produits Boréal avait doublé sa superficie il... (Photo Le Quotidien, Patricia Rainville) - image 2.0

Agrandir

Déjà, Produits Boréal avait doublé sa superficie il y a quelques années. Ici, on voit quelques employés travailler au second agrandissement. Il ne reste que le revêtement intérieur à effectuer.

Photo Le Quotidien, Patricia Rainville

Produits Boréal se démarque par sa conception de... (Photo Le Quotidien, Patricia Rainville) - image 2.1

Agrandir

Produits Boréal se démarque par sa conception de modules préfabriqués et déjà isolés.

Photo Le Quotidien, Patricia Rainville

La jeune entreprise a investi près de 250 000$ pour procéder à cet agrandissement.

Actuellement, on assure du travail à quelques employés en cette saison plus tranquille, mais au printemps et en été, Produits Boréal emploie environ 35 personnes. Il y a quatre ans, six employés seulement travaillaient pour l'entreprise.

Près des grands centres

En plus de cet agrandissement, Produits Boréal aura bientôt une place d'affaires à Saint-Paul-d'Abbotsford, tout près de Granby. Bien que quelques étapes restent à être franchies avant de pouvoir en parler davantage, François et Patrick Girard confirment que des chalets et des maisons y seront construits.

«Nous voulions avoir un pied à terre près des grands centres, puisque certains clients avaient de la difficulté à faire 500 kilomètres pour venir voir nos produits. Nous ne serons pas propriétaires à 100% de la nouvelle place d'affaires, mais plutôt actionnaires minoritaires. Tout de même, nos produits pourront être en démonstration et construits directement sur place», a indiqué Patrick Girard.

Par ailleurs, les frères Girard prévoient bientôt acquérir un système de coupe automatisé. «Nous irons bientôt en Europe pour voir une machine. Il s'agit d'un gros investissement (environ 800 000$), mais ce système nous permettra encore d'augmenter notre capacité de production. Et même s'il s'agit d'un système automatisé, aucun emploi ne sera perdu, puisque notre production permettra aux travailleurs qui se chargeaient de la coupe d'oeuvrer ailleurs dans l'usine», a expliqué François Girard.

Attiré par le Maine

L'un des propriétaires de Produits Boréal, Patrick Girard, caresse le rêve d'avoir bientôt une place d'affaires dans le Maine, aux États-Unis.

«Avec le taux de change, ce serait très avantageux de vendre des unités résidentielles aux États-Unis. Nous préférerions percer le marché américain que celui du Canada anglais. Rien n'est encore en branle de ce côté, mais c'est quelque chose qui nous attire à long terme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer