TVA: Cloutier comprend les inquiétudes

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le député de Lac-Saint-Jean à l'Assemblée nationale, Alexandre Cloutier, comprend l'inquiétude du Syndicat des employés de CJPM-TV FNC-CSN qui craint une érosion des emplois. TVA a annoncé le début d'un plan de modernisation de ses stations régionales qui se traduira inévitablement par une réduction du nombre de travailleurs en région.

«On constate qu'il y a des problèmes un peu partout dans le domaine de l'information régionale. Il y a eu des coupes à Radio-Canada. Des inquiétudes sont soulevées à CJPM et c'est aussi difficile pour les médias écrits», a indiqué au Quotidien le député de Lac-Saint-Jean.

Dans une entrevue qu'elle accordait en début de semaine au Quotidien, la présidente du syndicat, Kate Tremblay, évoquait les risques de pertes d'emploi avec le passage à la technologie HD. Les travailleurs n'avaient pas encore obtenu toutes les informations pour être en mesure d'évaluer les impacts sur les emplois.

M. Cloutier enchaîne en soulignant que le problème est vaste et doit être considéré comme sérieux par le gouvernement puisque l'information régionale ne cesse de perdre du terrain par rapport aux grands médias nationaux. Cette réalité fait en sorte que les problèmes propres aux régions du Québec peuvent difficilement se frayer un chemin jusqu'à la une des grands organes d'information.

Le député de Lac-Saint-Jean cite des statistiques compilées par l'organisme Influence communication. Les spécialistes ont établi à partir de l'analyse des contenus des grands médias que les informations provenant des régions du Québec ont connu une baisse de 88% au cours des 15 dernières années. Ce sont des statistiques qui inquiètent le député en raison de l'impact de cette situation sur la vie démocratique et surtout que les régions peuvent difficilement faire connaître leur revendication sans organe d'information pour les faire circuler.

«L'information régionale est nécessaire, mais on constate qu'elle est dans une situation difficile. Elle doit s'adapter aux transformations et fait en même temps face à une problématique reliée au commerce au détail. Ce secteur fait aussi face à des problèmes en raison de la concurrence par les ventes en ligne», a conclu Alexandre Cloutier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer