Promotion Saguenay: l'ERD réclame plus de transparence

Chef de l'ERD et conseillère municipale, Josée Néron... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Chef de l'ERD et conseillère municipale, Josée Néron

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Équipe du renouveau démocratique (ERD) demande au maire de Saguenay, Jean Tremblay, de rapidement rendre publique la façon dont Promotion Saguenay s'acquittera de ses nouvelles fonctions à la suite du transfert des activités du Centre local de développement (CLD).

Chef de l'ERD et conseillère municipale, Josée Néron croit en effet que le maire Jean Tremblay, qui préside Promotion Saguenay, doit présenter l'ensemble des structures et programmes qui seront mis en place pour pallier l'abolition des CLD à l'automne 2014.

«Je lui demande de présenter, à la population et au milieu d'affaires, la structure et l'offre de service qui seront développées par Promotion Saguenay. J'estime que la Ville doit rendre publics les critères pour accorder l'aide et les subventions aux entreprises et garantir qu'elles soient données sans favoritisme», précise Mme Néron.

La chef de l'ERD souhaite également savoir quelles mesures seront mises en place pour rendre Promotion Saguenay accessible à tous les entrepreneurs, et ce, indépendamment de leurs allégeances politiques.

«Plusieurs facteurs sont à l'origine de la performance de notre CLD, qui est venu en aide à de nombreux entrepreneurs. Nous pouvons nommer entre autres l'autonomie dans ses opérations, la compétence de son personnel, les critères précis en matière d'octroi de subventions et la dissociation entre le politique et le financement aux entrepreneurs, qui assure leur indépendance décisionnelle. Ville de Saguenay et Promotion Saguenay ont l'obligation de s'assurer que tous ces facteurs, qui ont fait le succès du CLD, vont subsister», fait-elle valoir dans un communiqué.

La conseillère municipale avait déjà fait part de ses préoccupations au ministère des Affaires municipales en décembre 2014 concernant le transfert des compétences du CLD à Promotion Saguenay. Le ministère lui avait confirmé que Promotion Saguenay devrait respecter les mêmes règles que Ville de Saguenay concernant l'accès à l'information et l'attribution de contrats et que l'organisme serait soumis aux mêmes «exigences actuellement en vigueur en matière d'intégrité, d'éthique et de transparence».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer