L'entente avec les employés de garage prévoit des mises à pied

L'entente avec les employés de garage prévoit des... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

L'entente avec les employés de garage prévoit des mises à pied

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

L'entente de principe intervenue entre les employés de garages et les concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean prévoirait l'abolition des postes de carrossiers.

C'est ce qui se dégage des propos tenus par le président du syndicat des employés de garage Georges Bouchard, lors d'une rencontre tenue avec les carrossiers. Un enregistrement de la réunion a été réalisé clandestinement et des extraits ont été diffusés sur les ondes Planète 90,5.

Georges Bouchard explique aux carrossiers qu'ils perdront leur emploi. En revanche, ceux qui auraient des cartes de compétence en mécanique pourraient faire de la supplantation auprès des mécaniciens qui ont moins d'années de services.

Autrement, l'entente prévoit des indemnités de départ de deux semaines de salaires par année de service jusqu'à concurrence de 44 semaines. « Je ne sais pas encore si vous allez être admissibles à l'Assurance-emploi. On est au pied du mur, c'est à prendre ou à laisser », mentionne-t-il dans l'un des extraits diffusés.

En début de réunion, il indique l'information « est très confidentielle et qu'il ne faut pas que ça sorte ». Une personne en a décidé autrement et partagé l'enregistrement de la réunion.

Il ne semble pas y avoir eu de votes pris lors de cette rencontre. Cet aspect de l'entente de principe sera présenté et débattu lors de l'assemblée générale convoquée samedi. Le retour au travail est prévu le 25 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer