Prix du lait: des impacts pour la région

En 2015, les producteurs laitiers de la région... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

En 2015, les producteurs laitiers de la région ont produit 147 millions de litres.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les besoins des Canadiens en produits laitiers ont augmenté de 18 % en 2015. La vente de crème et de beurre a connu une hausse marquée, mais celle du lait ne cesse de diminuer depuis quelques années. Et même si le Saguenay-Lac-Saint-Jean a connu une bonne année au niveau de la production, la baisse mondiale du prix du lait a eu des conséquences sur les agriculteurs.

Les ventes de lait de consommation ont diminué de 1,1 % entre 2013 et 2015 au Canada. Tous les autres produits laitiers ont connu des hausses de vente, comme le beurre (entre 2,4 % et 4,4 % d'augmentation) et la crème (3,5 %).

« Si on regarde la production laitière au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous avons connu une excellente année. Mais la hausse de production ne rattrapera pas la baisse mondiale du prix du lait. C'est certain qu'il y a un climat d'incertitude chez les producteurs », a expliqué le vice-président des Producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Daniel Gobeil.

« Les ventes de lait de consommation sont en baisse depuis plusieurs mois, malgré la hausse des ventes de crème. De plus, rien ne laisse présager que cette baisse ne se poursuivra pas en 2016 », a ajouté le président régional des Producteurs de lait, Daniel Côté.

Portrait

Les deux hommes tenaient une rencontre d'informations, hier, à La Saguenéenne de Chicoutimi, à laquelle une quarantaine de producteurs ont assisté. Une rencontre semblable s'était tenue la veille à Normandin et deux autres sont prévues, soit aujourd'hui à L'Anse-Saint-Jean et demain à Alma.

« Nous voulions dresser un portrait de la situation et discuter des perspectives pour l'année 2016 avec les producteurs de la région. Évidemment, nous parlons des ventes, des quotas, mais aussi des différents accords et du contrôle des frontières. Mais je dois dire que depuis l'élection fédérale de l'automne dernier, nos producteurs ont une bonne compréhension du Partenariat transpacifique et de la gestion de l'offre, qui sont devenus des enjeux électoraux. En 2016, notre regard sera surtout tourné vers l'accord entre le Canada et l'Europe et vers le contrôle des frontières. Le Partenariat transpacifique nous fera moins mal que l'accord Canada-Europe, qui n'a toujours pas été conclu. On peut dire que ce sera encore une fois une année très politique », a indiqué Daniel Côté.

D'ailleurs, les producteurs demeureront mobilisés au cours des prochains mois. « Nos enjeux sont connus, mais nous avons un travail de pédagogie à faire auprès des nouveaux députés », a ajouté M. Côté.

311 fermes

Par ailleurs, au cours de la dernière année, le Saguenay-Lac-Saint-Jean a perdu 13 fermes. L'année 2014 a été très intéressante pour les producteurs. Ceux qui devaient vendre ont décidé d'attendre un peu, c'est pour cette raison qu'en 2015, la région a vu le nombre de ses producteurs diminuer de 4 %. Actuellement, le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 311 fermes laitières.

Notons qu'en 2015, les producteurs laitiers de la région ont produit 147 millions de litres. À l'échelle provinciale, on parle de 2 milliards de litres de lait.

Le président des Producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Le président des Producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Daniel Côté, a fait le survol de l'année 2015 et a discuté des perspectives 2016.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Une hausse insuffisante

En 2016, le producteur laitier recevra une hausse moyenne de 1,51$ le litre des transformateurs, ce qui représente environ 2%. Toutefois, cette hausse ne permettra pas de couvrir l'augmentation de 3,11% des coûts de production du lait, subie par les producteurs au cours de la dernière année.

La Commission canadienne du lait (CCL) avait imposé, en 2015, une baisse de prix aux producteurs. De plus, les producteurs ont dû encaisser une autre baisse importante, en raison de la chute des prix mondiaux.

Coût au détail

Malgré la baisse du prix à la ferme en 2015, le coût au détail des produits laitiers a tout de même augmenté de 1%. Cette année, la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a annoncé une augmentation du coût au détail du lait de 2% à 4%. Cette hausse sera en vigueur dès le 1er février prochain.  Patricia Rainville

Bien-être animal

Le bien-être des vaches laitières sera encore davantage pris en considération au cours des prochaines années. En effet, le bien-être animal est l'une des facettes du projet ProAction, qui touche les producteurs laitiers.

Pour l'instant, un projet-pilote sur le bien-être animal se tient dans 37 fermes du Québec. Aucune n'est située au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Par contre, au cours des prochaines années, ce projet sera instauré dans la majorité des fermes québécoises. La paille, l'enclos, l'eau; certaines normes seront revues, afin d'améliorer le milieu de vie des vaches laitières et de limiter les blessures aux jarrets.

« Le projet n'aborde pas encore le fait que la majorité des vaches sont attachées, mais en 2022, le guide du bien-être animal sera entièrement revu », a expliqué le président régional des Producteurs de lait, Daniel Côté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer