Marc Asselin interpelle le ministre des Transports

Marc Asselin.... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Marc Asselin.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le maire d'Alma interpelle le ministre des Transports, Robert Poëti, afin de savoir s'il est vrai que son ministère a relégué aux oubliettes le prolongement de l'autoroute 70 jusqu'à Saint-Bruno.

Marc Asselin a qualifié de grande surprise l'information publiée par le Progrès-Dimanche en fin de semaine selon laquelle ce dernier tronçon du côté ouest n'est plus dans les plans du MTQ.

« Pour que le développement économique de l'ensemble de la région se fasse de manière juste et équitable, il est primordial d'avoir une autoroute moderne et sécuritaire qui relie le Saguenay au Lac-Saint-Jean. C'est un des éléments étudiés en priorité par les entrepreneurs dans leur démarche d'implantation : ''Y a-t-il une autoroute qui permettra un transport facile et sécuritaire de mes produits? '' Si la réponse est non, ils vont ailleurs », a écrit le maire par voie de communiqué.

Selon M. Asselin, le bureau régional applique la position politique prise par les élus. C'est pourquoi il souhaite interpeller le ministre des Transports afin de connaître sa position.

Le maire d'Alma rappelle l'entente historique survenue avec le Saguenay pour la création d'un site d'enfouissement régional qui a nécessité la mobilisation de tous les élus de la région vers un même but. « Pour que cette unité régionale perdure et se répercute dans d'autres projets porteurs, nous devons avoir des moyens et des ressources équitables pour développer nos milieux et pour créer de la richesse », a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer