Politiciens et gens d'affaires soulagés

Philippe Couillard.... (Photo archives Le Quotidien)

Agrandir

Philippe Couillard.

Photo archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien
Le Quotidien

Propos recueillis par Johanne Saint-Pierre, Stéphane Bégin et Louis Potvin.

Philippe Couillard, premier ministre et député de Roberval

«Le gouvernement a décidé d'agir de façon exceptionnelle dans une situation exceptionnelle, et ce, dans l'intérêt supérieur de la région. Ce fut une bonne décision. Je souhaite maintenant que le retour au travail se fasse de façon la plus harmonieuse possible.»

Propos recueillis par Johanne... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean

«Il était temps que ça se règle. Je pense que tout le monde vient d'obtenir le résultat souhaité. Il est préférable d'avoir une entente négociée plutôt qu'une entente imposée. Les parties ont trouvé un terrain d'entente pour fixer les détails du retour au travail, ce qui devrait permettre un retour dans un meilleur climat. Je crois que l'adoption de la loi spéciale a été très utile pour en arriver à cette conclusion. Cela a mis de la pression sur les parties afin de travailler à trouver un terrain d'entente plutôt que de voir un arbitre imposer les grandes lignes de la convention collective et du retour au travail. Et il ne faut pas oublier que la région a réglé deux gros dossiers en quelques semaines (Rio Tinto et ses organisations).»

Marc Asselin.... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Marc Asselin.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Marc Asselin, maire d'Alma

«C'est un soulagement. L'avenir s'annonce beaucoup plus prometteur au niveau de notre dynamisme. Quant au retour au travail après près de trois ans, c'est certain que ça laisse des traces, mais je souhaite qu'il se fasse de la manière la plus paisible possible. Ce qui est important, c'est de tourner de la page et d'aller de l'avant. Nous avons eu une très belle nouvelle pour les ententes chez Rio Tinto à la fin de l'année et nous en avons une très bonne maintenant avec le règlement chez les concessionnaires automobiles. Je pense aux nombreux travailleurs qui ont été plusieurs années à ne pas recevoir le plein salaire qu'ils auraient dû avoir. Il fallait que le dénouement arrive positivement parce que ça n'avait plus de bon sens. (...) On y a goûté passablement au niveau des confrontations patronales-syndicales. Quelque part, en fin de compte, ça n'aide personne lorsqu'on ne trouve pas de solution.»

Richard Hébert.... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 4.0

Agrandir

Richard Hébert.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini

«C'est une bonne nouvelle pour la région. J'espère que les deux côtés sont contents de l'entente obtenue. À ma connaissance, c'est le conflit le plus long dans la région, je suis bien heureux que ça se règle pour les travailleurs, les propriétaires et les familles.»

Le maire de Roberval Guy Larouche.... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 5.0

Agrandir

Le maire de Roberval Guy Larouche.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Guy Larouche, maire de Roberval

« Ça démarre bien l'année 2016. Je suis content que ça soit réglé. Ça va amener une relance dans l'économie et du positif. Ça va changer le paysage de nos villes. Ce n'était pas évident de rencontrer des investisseurs qui voyaient des gens faire du piquetage. Ce n'était pas évident pour les clients qui devaient se rendre chez les concessionnaires. Je suis surtout content pour les familles que ce soit enfin réglé.»

Gilles Potvin.... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 6.0

Agrandir

Gilles Potvin.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Gilles Potvin, maire de Saint-Félicien

«Soulagé et confiant que les parties veulent tout mettre en oeuvre pour rebâtir rapidement un climat de confiance et d'espoir en cette période critique de notre économie.»

François Gagné.... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 7.0

Agrandir

François Gagné.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

François Gagné, président de la Chambre de commerce du Saguenay

« Il s'agit effectivement d'une bonne nouvelle. Je trouve toujours regrettable que le conflit ait perduré aussi longtemps. Je demeure convaincu que les parties auraient dû se parler davantage et faire en sorte que ça puisse se régler plus rapidement. Mais bon, c'est fait aujourd'hui. L'important, c'est de consolider les emplois reliés aux concessionnaires automobiles et surtout la pérennité des garages. Il ne faudrait pas que l'on ferme cinq ou six concessionnaires d'ici quelques années parce qu'ils ne peuvent plus arriver. Et ce règlement sera une bonne chose pour le développement économique de la région.»

Marco Dallaire.... (Photo tirée d'Internet) - image 8.0

Agrandir

Marco Dallaire.

Photo tirée d'Internet

Marco Dallaire, vice-président de la Chambre de commerce et industrie de Saint-Félicien

«C'est encourageant et positif. Après l'entente avec RTA, on va prendre toutes les bonnes nouvelles, car au cours des trois dernières années, il n'y avait que des mauvaises nouvelles. Après plus de deux ans de conflit, c'était rendu difficile pour les familles. En reprenant le travail, les gens vont retrouver leur rythme de vie. C'est très encourageant.»

Serge Taillon.... (Photo tirée d'Internet) - image 9.0

Agrandir

Serge Taillon.

Photo tirée d'Internet

Serge Taillon, coprésident de la Chambre de commerce et industrie de Roberval

« J'espère que les deux parties ont fait des concessions et qu'ils sont satisfaits de cette entente. Il ne faut pas qu'une partie ait fait plus de sacrifices que l'autre.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer