Comité de vigie de la MRC Lac-Saint-Jean Est

L'entretien de la 169 sous la loupe

André Paradis, préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

André Paradis, préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le comité de vigie pour l'entretien de la route 169, entre Hébertville et la route 175, rencontrera bientôt le ministère des Transports. André Paradis, Lawrence Potvin, Marc Asselin et Martin Sauvé, respectivement maires de Saint-Henri-de-Taillon, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Alma et Saint-Nazaire, ont été nommés membres du comité. Ils représenteront la MRC Lac-Saint-Jean Est.

Le comité de vigie de la 169 a été formé il y a quatre ans. Ce comité a comme principale mission de s'assurer de l'entretien de la route 169 entre Hébertville et la 175.

Protestation

Avant les Fêtes, les élus et les citoyens du secteur avaient appris que le ministère des Transports prévoyait ne plus entretenir à 100% cette portion de route en période hivernale, ce qui avait soulevé la protestation de plusieurs. Finalement, le ministère était revenu sur sa décision.

«Cette nouvelle n'avait pas été bien accueillie et le ministère aurait dû consulter le comité de vigie avant de prendre une décision. Maintenant, les trois MRC du Lac-Saint-Jean ont nommé des membres qui siégeront au comité et une première rencontre est prévue en février avec le ministère. Le but est de s'assurer que nous n'aurons plus de mauvaises nouvelles de la sorte et nous allons réagir si l'entretien ne se fait pas convenablement», a expliqué le préfet de la MRC Lac-Saint-Jean Est et membre du comité de vigie, André Paradis.

«Avec des membres des trois MRC du Lac, le comité va être bien présent et s'assurera que le ministère fasse tout ce qui est nécessaire pour la sécurité des automobilistes en entretenant convenablement cette route», a ajouté M. Paradis.

Réseau ausculté

Par ailleurs, les élus de la MRC Lac-Saint-Jean Est ont voté en faveur de l'octroi d'un contrat à une firme qui auscultera 25% du réseau routier de la MRC. L'auscultation permettra de connaître l'état des chaussées, dans le but de recommander les travaux nécessaires. Le contrat devrait être octroyé prochainement et les travaux d'auscultation débuteront l'été prochain.

La MRC a également mandaté la firme Vecteur5 afin qu'elle réalise une étude sur le transport collectif au Lac-Saint-Jean. Déjà, des services de transports en commun et de covoiturage ont vu le jour il y a quelques années, mais la MRC est désireuse de pousser plus loin le projet.

«Nous souhaitons, avec cette étude, être en mesure de bien cerner les besoins en transports en commun sur le territoire rural de la MRC. Il y a des services déjà offerts, mais nous voulons voir comment ceux et celles qui utilisent ces services voient l'avenir. On parle de transports en autocar vers Saguenay, par exemple», a expliqué le conseiller municipal d'Alma, Jocelyn Fradette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer