Immigration: Martine Gauthier sera porte-parole

Martine Gauthier... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Martine Gauthier

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

La conseillère municipale Martine Gauthier agira comme porte-parole des dossiers liés à l'immigration. Le nom de l'élue baieriveraine a été proposé au maire de Saguenay, Jean Tremblay. Sa nomination ne serait que formalité.

Peu avant les Fêtes, Le Progrès-Dimanche a fait état de la mise en péril de la Table régionale de concertation en immigration, dans la foulée de la disparition de la Conférence régionale des élus (CRÉ). Parallèlement, la Ville a confirmé que les dossiers liés à l'immigration ont été confiés à Promotion Saguenay et que le comité d'intégration des immigrants, dirigé par Bernard Noël, n'existe plus. Ces informations ont été publiées quelques semaines après que le premier magistrat eut signifié son désir d'accueillir des réfugiés syriens.

La conseillère Gauthier siège à diverses commissions, notamment Aînés, jeunesse et famille. Elle représente également le conseil à la table MigrAction. La décision de proposer sa candidature à titre de porte-parole en matière d'immigration et, par ricochet, lui octroyer le mandat d'élaborer un plan d'action municipal en collaboration avec Promotion Saguenay a fait consensus chez les élus qui siègent aux côtés de l'élue à la commission Vie de quartier.

«Il faut avoir un plan d'action pour accueillir des immigrants. La Ville doit faire partie de cette roue-là et je n'en démords pas. Promotion Saguenay a une expertise, mais on doit s'asseoir ensemble pour définir un plan de match», note la principale intéressée. Elle est d'avis que Saguenay a besoin de quelqu'un pour exprimer ses positions publiquement dans ce domaine.

«Quand il a été question du parrainage d'une famille de réfugiés par un groupe de Jonquière, M. le maire ne voulait pas trop commenter. S'il y avait eu un élu de mandaté à ce sujet, on l'aurait certainement interpellé», met en relief celle qui entend profiter des connaissances et de l'ouverture de son collègue Simon-Olivier Côté. L'échevin est connu pour son intérêt relativement aux dossiers d'immigration, de même que pour son implication et sa connaissance du domaine communautaire.

Martine Gauthier a aussi l'intention de s'inspirer d'autres villes du Québec qui accueillent, avec succès, des immigrants et des réfugiés. Son implication au Carrefour d'action municipale, un regroupement provincial réunissant des élus des quatre coins de la Belle Province, la servira bien, prédit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer