Motoneige: la neige fait oublier les retards

Pour la première fois depuis le début de la saison froide, tous les sentiers de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Pour la première fois depuis le début de la saison froide, tous les sentiers de motoneige baignent dans la neige au Saguenay-Lac-Saint-Jean presque tous préparés pour recevoir des milliers d'adeptes toujours désireux de découvrir de nouveaux paysages.

Une tournée des dirigeants des principaux clubs de la région permet d'affirmer que les retards subis par dame Nature depuis décembre sont maintenant chose du passé.

Selon Jules Tremblay, président du Club de motoneige Saguenay, environ 450 des 500 kilomètres qu'entretient ce club étaient ouverts et entretenus jeudi matin. Il faut maintenant s'attendre à ce que ce taux atteigne près de 100 % en fin de semaine. Certaines portions de sentiers n'ont pas été entretenues délibérément. Le sol n'étant pas gelé assez profondément, on risquait d'embourber les surfaceuses et d'entraîner des frais supplémentaires. « On a de la belle neige et on a bon espoir que ça va demeurer pour encore un mois et demi, le temps qu'il reste à la saison », mentionne-t-il.

Droits d'accès

Interrogé afin de déterminer si le retard de l'hiver a causé des problèmes pour la vente de droits d'accès, M. Tremblay affirme que c'est le cas même si tous les chiffres n'ont pas été compilés dans les dépositaires, mais on est loin d'une situation catastrophique. Il serait question de deux à trois cents cartes en moins sur les 2300 vendues chaque saison. À ceux qui seraient tentés de circuler dans les sentiers sans avoir payé les droits requis, M. Tremblay prévient qu'une surveillance sera effectuée. « Il y a aura beaucoup de patrouilleurs dans les sentiers dans les prochains jours pour faire des vérifications. Depuis le 9 décembre, la carte est en vente au coût de 380 $ et à 550 $ si elle est achetée dans les sentiers. »

M. Tremblay souhaite que les motoneigistes demeurent dans les sentiers balisés dans les secteurs agricoles pour éviter des dommages aux plantations de bleuets, plantes fourragères ainsi que pour éviter que des agriculteurs ne retirent leurs droits de passage. Chaque année depuis quatre ans, le club paie en compensations aux environs de 200 000 $ à partir des sommes que distribue Saguenay.

Caribou-Conscrits

Du côté nord du Saguenay, le Club Caribou-Conscrits a mis en opération avant les fêtes 400 km de sentier sur 750 et on prévoit qu'en fin de semaine la totalité du réseau sera accessible, précise Gaston Jalbert, secrétaire. « On a eu du monde en étoile. C'était noir de monde. J'ai rencontré des motoneigistes de partout en province. Les sentiers seront parfaits en fin de semaine. »

Tout comme au sud du Saguenay, le sol n'était pas gelé partout et les mêmes mesures ont été appliquées.

Cette année, le Club Caribou-Conscrits sera responsable du nouveau sentier de calibre international doté de ses nouveaux ponts sur les rivières Valin et et Bras de Louis.

Club Lac-Saint-Jean

Le Club Lac-Saint-Jean ne sera pas en reste au chapitre des nouveautés avec le nouveau relais du Mont-Apica. Gaétan Gagné, président, mentionne que l'infrastructure est très appréciée par les touristes en raison de la présence de nourriture, salles de toilettes, essence, ce qui permet de sécuriser les voyageurs.

Pour ce qui est des sentiers, certaines portions d'environ dix kilomètres n'ont pas été entretenues jeudi dans les secteurs de Saint-Henri-de-Taillon, Labrecque, Bégin, Lac Vert. La situation devrait être corrigée pour la fin de semaine.

M. Gagné avoue que le lent début de l'hiver a eu des répercussions sur les ventes de droits d'accès. On a enregistré aux environs de 1800 en prévente, mais là aussi tout est récupérable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer