Bienvenue en 2016, William!

Mathieu Gobeil et Andréanne Ménard sont les parents... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Mathieu Gobeil et Andréanne Ménard sont les parents du tout premier bébé de l'année du Saguenay-Lac-Saint-Jean, William. Le petit est né le 1er janvier à 9h07, à l'hôpital de Roberval.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le décompte du Nouvel An a pris une tournure bien spéciale pour Andréanne Ménard et Mathieu Gobeil. Le couple de Saint-Félicien ne comptait pas les secondes séparant les années 2015 et 2016, mais plutôt les secondes séparant chacune des contractions de la jeune mère. C'est à 9h07, vendredi matin, qu'elle a mis au monde le petit William, le premier bébé de l'année du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est donc l'hôpital de Roberval qui a accueilli le tout premier bout de chou de 2016. Les salles d'accouchement de la région n'ont pas été très achalandées durant la première nuit de l'année. À titre d'exemple, à l'hôpital de Chicoutimi, le premier bébé est né par césarienne, aux alentours de midi, le 1er janvier.

«Nous sommes assez surpris parce que William est né à 9h07 le matin du 1er janvier. On ne s'attendait pas du tout à ce qu'il soit le premier bébé de l'année, parce qu'habituellement, c'est plus tôt dans la nuit», a confié le nouveau papa, Mathieu Gobeil, lors d'une entrevue accordée samedi au Progrès-Dimanche.

Attendu le 7 janvier

Le petit William a également surpris ses parents, puisqu'il devait naître le 7 janvier, selon les prédictions des médecins. «Nous étions chez mes parents, à Saint-Félicien, lorsque Andréanne a commencé à avoir des contractions sur l'heure du souper. Nous avons attendu avant d'aller à l'hôpital, parce qu'on ne savait pas si c'était le travail qui commençait ou si c'était des fausses contractions. Disons que le décompte à minuit n'a pas été ordinaire, on comptait les secondes entre les contractions, on ne faisait pas trop le décompte de l'année 2016!», a lancé le nouveau papa.

Le couple a finalement pris la direction de l'hôpital de Roberval un peu avant 2h du matin. «J'étais sûr que le premier bébé de l'année était déjà né, mais non, c'est finalement William. On ne s'attendait pas du tout à ça, mais nous sommes contents, ça va faire de beaux souvenirs», a ajouté Mathieu Gobeil.

Toute la petite famille se porte à merveille. William pèse huit livres et trois onces et il s'agit du premier bébé du couple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer