Politique régionale: l'année des grands changements

La démission du député péquiste Stéphane Bédard, en... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

La démission du député péquiste Stéphane Bédard, en octobre, a marqué l'actualité politique régionale en 2015.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'année politique 2015 au Saguenay-Lac-Saint-Jean aura été marquée par des changements importants tant au niveau provincial que fédéral, tout en étant le prélude à l'annonce d'un changement de régime au niveau municipal à Saguenay, en 2017.

L'événement politique sans doute le plus mémorable aura été la démission, en octobre, du député péquiste de Chicoutimi, Stéphane Bédard, qui avait poursuivi le règne de sa famille sur la circonscription amorcé en 1973 par son père Marc-André. M. Bédard avait succédé à la péquiste Jeanne-L. Blackburn qui a été députée de 1985 à 1998. Après avoir assumé le poste de chef du PQ par intérim pendant la course à la chefferie, M. Bédard fils a quitté les fonctions qu'il a assumées pendant 17 ans comme député de Chicoutimi, quelques semaines après que le nouveau chef Pierre Karl Péladeau eut décidé de lui retirer ses fonctions de leader parlementaire au profit de Bernard Drainville. Ce dernier avait accordé son appui au futur chef lors de la course.

Cette démission annonce donc l'arrivée d'un nouveau visage, au plus tard en avril prochain, quand le premier ministre Philippe Couillard aura déclenché une élection partielle.

Denis Lemieux (Parti libéral) et Karine Trudel (NPD),... (Archives Le Quotidien) - image 2.0

Agrandir

Denis Lemieux (Parti libéral) et Karine Trudel (NPD), les deux nouveaux députés fédéraux élus au mois de novembre.

Archives Le Quotidien

Fédéral

L'élection générale fédérale de novembre a permis à la région de diversifier sa représentation multipartite avec l'élection de deux nouveaux venus en politique, soit la néo-démocrate Karine Trudel dans Jonquière, qui succède au bloquiste transfuge Claude Patry. Chicoutimi-Le Fjord a joint le pouvoir assumé par le nouveau premier ministre, Justin Trudeau, avec l'élection du libéral Denis Lemieux. Ces nouveaux venus représenteront la région à Ottawa avec l'expérimenté Denis Lebel, dans Roberval, qui assume le rôle de chef adjoint du Parti conservateur aux côtés de Rona Ambrose.

Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien) - image 3.0

Agrandir

Jean Tremblay

Archives Le Quotidien

Municipal

La scène municipale n'a pas été dénuée d'action puisqu'au début 2015, le maire Jean Tremblay a tenté d'écarter de l'action le personnel politique de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) lors de l'adoption du budget. Des recours judiciaires entamés par la formation politique ont permis à l'ERD de récupérer les sommes nécessaires à l'embauche de ses trois attachés politiques. En vue de la prochaine élection municipale, les membres de l'ERD ont désigné officiellement l'automne dernier la conseillère Josée Néron à la tête de la formation municipale.

Même s'il lui restait encore deux années à son mandat, le maire Jean Tremblay a annoncé qu'il ne sollicitera pas un nouveau mandat en 2017, laissant la place à un changement de la garde. Il en va de même pour les conseillers Jean-Yves Provencher, Claude Tremblay ainsi que de l'acolyte du maire et président de Promotion Saguenay, Ghislain Harvey. Outre ces changements, les nominations d'Éric Gauthier, à la tête de l'Office municipal d'habitation (OMH), et de Sylvie Jean, comme vérificatrice générale adjointe, ont entraîné leurs parts de débat autour de la table du conseil municipal.

Sur la scène régionale, les intervenants économiques se sont donné rendez-vous à Alma, le 16 juin, au Sommet économique régional initié sous l'ex-gouvernement péquiste. Ce sommet a été l'occasion de procéder à la formation, sous la houlette de la Conférence administrative régionale (CAR), de plusieurs comités de travail qui devraient livrer le résultat de leur réflexion et travail en 2016.

La disparition officielle, le 31 mars prochain, de la Conférence régionale des élus (CRÉ) après plus de 50 années de représentation du leadership régional a été l'occasion pour les élus des MRC d'amorcer un exercice de réorganisation autour de la Table régionale des préfets.

Soulignons également la victoire en novembre au poste de préfète de la MRC Domaine-du-Roy de la mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, après avoir infligé une défaite au préfet sortant Gérard Savard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer