En photos: jardin d'hiver

  • Faire pousser des légumes en hiver dans une région nordique: c'est le défi un peu fou que s'est lancé la coopérative de solidarité Les Artisans paysans. Elle en est à sa cinquième récolte dans deux serres non chauffées, à Chicoutimi. Cette culture hivernale est réalisée grâce à une technique qui suit le principe des «couches d'oignon», les légumes étant recouverts de différentes bâches pour conserver la chaleur du sol. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Faire pousser des légumes en hiver dans une région nordique: c'est le défi un peu fou que s'est lancé la coopérative de solidarité Les Artisans paysans. Elle en est à sa cinquième récolte dans deux serres non chauffées, à Chicoutimi. Cette culture hivernale est réalisée grâce à une technique qui suit le principe des «couches d'oignon», les légumes étant recouverts de différentes bâches pour conserver la chaleur du sol.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 1 / 6
  • Faire pousser des légumes en hiver en utilisant un système de bâches est peu coûteux. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Faire pousser des légumes en hiver en utilisant un système de bâches est peu coûteux.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 2 / 6
  • Amira Fortin, Olivier Tremblay et Mikael Block ont procédé cette semaine à leur cinquième récolte de salades et de choux kale produits dans des conditions hivernales. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Amira Fortin, Olivier Tremblay et Mikael Block ont procédé cette semaine à leur cinquième récolte de salades et de choux kale produits dans des conditions hivernales.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 3 / 6
  • Amira Fortin pose ici avec le produit de la cinquième récolte de légumes d'hiver, du chou kale ici, de la coopérative de solidarité Les Artisans paysans. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Amira Fortin pose ici avec le produit de la cinquième récolte de légumes d'hiver, du chou kale ici, de la coopérative de solidarité Les Artisans paysans.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 4 / 6
  • Les légumes, tels que le chou kale ici, cultivés dans des conditions hivernales ont un goût particulier. La croissance lente et le froid entraînent une concentration des sucres. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Les légumes, tels que le chou kale ici, cultivés dans des conditions hivernales ont un goût particulier. La croissance lente et le froid entraînent une concentration des sucres.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 5 / 6
  • Amira Fortin, Mikael Block et Olivier Tremblay ont procédé cette semaine à leur cinquième récolte de salades et de choux kale produits dans des conditions hivernales. (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Amira Fortin, Mikael Block et Olivier Tremblay ont procédé cette semaine à leur cinquième récolte de salades et de choux kale produits dans des conditions hivernales.

    Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Faire pousser des légumes en hiver dans une région nordique: c'est le défi un peu fou que s'est lancé la coopérative de solidarité Les Artisans paysans. Elle en est à sa cinquième récolte dans deux serres non chauffées, à Chicoutimi. Cette culture hivernale est réalisée grâce à une technique qui suit le principe des «couches d'oignon», les légumes étant recouverts de différentes bâches pour conserver la chaleur du sol.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer