Records de chaleur: en chaloupe à Noël

Le vélo est encore un bon moyen de... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le vélo est encore un bon moyen de transport avec de telles conditions.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le 24 décembre dernier a été la veille de Noël la plus chaude qu'a connue le Saguenay-Lac-Saint-Jean de mémoire d'homme. La température la plus élevée a dépassé les 14 degrés dans la journée de jeudi, alors que le record à battre était de 7,2 degrés enregistré le 24 décembre 1957.

«Les records sont littéralement fracassés. On parle d'une vraie vague de chaleur hivernale. C'est dû à un système météorologique qui a contribué à ''pomper'' l'air chaud provenant des États-Unis», vulgarise Maxime Desharnais, météorologue chez Environnement Canada.

Des conditions qui ont poussé plusieurs personnes à enfourcher leur vélo ou même à faire une virée en chaloupe sur le lac Saint-Jean qui n'est toujours pas gelé (voir photos).

«Habituellement, le plan d'eau gèle dans cette période-ci. Mais là, il est encore tout en eau. Les gens pensent plus à pêcher avec leur chaloupe que mettre leur cabane sur glace. Et je crois que dans le futur, on va voir de plus en plus un lac qui gèle plus tard en saison», commente Guy Simard de Roberval, qui était jusqu'à tout récemment juge du traditionnel concours du départ des glaces.

La chaleur et le manque de neige ne font toutefois pas le bonheur de tout le monde. Le centre de ski Le Valinouët, qui devait ouvrir de nouvelles pentes cette fin de semaine, demeurera fermé aujourd'hui.

«Il y a 95% de chances qu'on ne rouvre pas demain (samedi). Il y a trop d'endroits découverts de neige sur les pentes. Ça prendra une bonne bordée de neige pour rouvrir. C'est catastrophique, car on fait 25% de notre chiffre d'affaires pendant la période des Fêtes. On souhaite de la neige le plus rapidement possible pour éviter le pire», soupire Stéphane Leblond, responsable des communications au centre de ski.

Les skieurs pourraient retourner sur les pentes très vite, car des précipitations de neige sont prévues dans la nuit de samedi à dimanche dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer