Entente de principe entre RTA et Énergie électrique Nord

L'Usine Alma de Rio Tinto Alcan... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'Usine Alma de Rio Tinto Alcan

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le Syndicat des travailleurs d'énergie électrique Nord (STEEN), le dernier qui n'avait pas adhéré à l'entente de principe survenue lundi avec la coalition, a finalement conclu une entente avec RTA au cours des dernières heures.

Sur la page Facebook du STEEN, on convoque les travailleurs pour une première réunion à 11h ce matin à l'hôtel Delta de Jonquière pour présenter une entente de principe sur les «enjeux locaux», suivi d'un vote.

Avec cette entente, toutes les unités régionales de RTA ont maintenant en main un accord avec l'employeur, lequel restera cependant à être approuvé par l'ensemble des travailleurs.

On se souviendra qu'en marge des demandes de RTA pour réduire les coûts du régime de retraite de ses travailleurs, les employés du Roberval-Saguenay, des installations portuaires, de l'aluminerie d'Alma, du service policier et du syndicat d'énergie électrique nord avaient formé une coalition refusant de faire les mêmes concessions que leurs confrères des autres installations qui, rappelons-le, ont renouvelé leur convention collective il y a déjà plusieurs mois. Ces concessions se traduisaient par des pertes de plus de 100 000$ dans le régime de retraite de chaque travailleur. Lundi, les membres de la coalition étaient parvenus à une entente de principe avec RTA sauf ceux du STEEN, qui refusaient de céder sur les enjeux locaux de leur négociation portant sur le recours à la sous-traitance. Ceux-ci estimaient que les demandes de RTA touchaient 50% des travailleurs membres de leur syndicat.

Il semble qu'une issue a été trouvée au cours de la nuit dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer