Pas de glace à La Baie? Pas d'inquiétude!

Même si la baie des Ha! Ha! est... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Même si la baie des Ha! Ha! est encore à l'eau claire, le pourvoyeur de pêche blanche Rémi Aubin ne s'en fait pas.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le temps doux et les 10 degrés annoncés pour la veille de Noël n'inquiètent pas le moins du monde Rémi Aubin, de La Baie.

La baie des Ha! Ha! à l'eau claire à Noël, il l'a vue pas plus tard que l'an dernier, le 26 décembre, et les cabanes à pêche ont poussé quand même sur la baie en janvier.

«En 2010, nous avions eu un hiver doux et le 2 janvier, il n'y avait pas encore de glace. Mais on a quand même fini par installer les cabanes. Parfois, ça va vite», dit-il.

Le pourvoyeur propriétaire de l'Accomodation des 21 soutient même que parfois, c'est mieux de ne pas avoir de glace trop tôt, quand on est encore dans la saison des grosses bordées de neige. «Trop tôt, ce n'est pas mieux, c'est même pire. En 2013, je pêchais l'éperlan à pied le 12 décembre. Il y avait sept pouces de glace. Mais il s'est mis à neiger et quand les gros froids de janvier sont arrivés, il y avait 18 pouces d'isolant sur la baie. La glace n'épaississait pas.»

Selon Rémi Aubin, l'eau est prête à geler. À la fin novembre, il y avait un petit pouce de glace à la surface. «Elle est prête à virer en frasil dès que le froid sera là. Ensuite ça va vite, à raison d'un pouce par 24 heures. Il nous reste encore trois semaines avant l'ouverture de la pêche au poisson de fond le 16 janvier. Je suis convaincu que les gens pourront pêcher à pied, puis embarquer les cabanes aux alentours du 22, comme d'habitude», dit-il.

Conditions

Rémi Aubin rappelle que la baie est capricieuse et demande plusieurs conditions pour favoriser la prise des glaces, contrairement aux petits lacs. Ça prend évidemment du froid, l'absence de marées, pas de vent formant de grosses vagues et pas de neige.

«En décembre, il neige beaucoup et c'est parfait pour les centres de ski. Il n'y a pas de glace, tant mieux. On va laisser passer les bordées et en janvier, c'est sûr qu'on va avoir du froid. Même si c'est plus doux, qu'on a du moins 15 ou du moins 20, ce n'est pas grave, car Hydro météo l'a expliqué l'an dernier: en bas de moins 18, ça ne change rien. Qu'il fasse -20 ou -40, la glace progresse à la même vitesse.»

Règlements

Pêches et Océans Canada a fixé au 16 janvier la date du début de la pêche récréative hivernale au poisson de fond dans le fjord du Saguenay pour prendre fin le 6 mars.

À la suite de consultations avec les intervenants de la pêche blanche, le ministère a déterminé que la saison de pêche sera de 45 jours. Cependant, afin de permettre la pêche jusqu'à la semaine de relâche scolaire sans accroître significativement la pression sur la ressource, celle-ci sera interdite les mardis de janvier et février, soit les 19 et 26 janvier, ainsi que les 2, 9,16 et 23 février 2016. Comme la pêche récréative au poisson de fond est sous juridiction fédérale, l'interdiction de pêche les mardis des mois de janvier et février ne s'applique pas aux espèces sous juridiction provinciale, dont l'éperlan. Il est donc de la responsabilité de chacun de vérifier les mesures applicables à cette espèce.

Chaque personne qui pratique la pêche récréative peut prendre et garder un total de cinq poissons de fond par jour, toutes espèces confondues, à l'exception du flétan atlantique, du loup atlantique, du loup à tête large, du loup tacheté, de la raie et de la merluche blanche. Les pêcheurs devront obligatoirement remettre ces espèces à l'eau.

La Garde côtière canadienne précise que le déglaçage printanier sur la rivière Saguenay débutera le ou vers le 7 mars 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer