Consommation d'alcool abusive dans la région

Pourquoi la consommation d'alcool chez les jeunes est-elle plus élevée au... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Pourquoi la consommation d'alcool chez les jeunes est-elle plus élevée au Saguenay-Lac-Saint-Jean qu'ailleurs? Difficile d'en arriver à un constat précis. Par contre, des indicateurs permettent de tirer quelques conclusions. Certains comportements face à l'alcool sont le fruit de normes, de perceptions et de modes de socialisation pouvant être particuliers à la région. La consommation est également souvent banalisée dans les foyers du Royaume.

L'auteur du rapport, Fabien Tremblay, et l'urgentologue Geneviève... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

L'auteur du rapport, Fabien Tremblay, et l'urgentologue Geneviève Minville croient que des actions doivent être prises en santé publique pour contrer le fléau de la consommation d'alcool excessive chez les jeunes.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

«Partant du constat que boire est une pratique socialement et culturellement signifiante, il serait pertinent de s'intéresser à l'importance des facteurs culturels et sociaux qui entrent en scène dans les phénomènes de consommation», est-il proposé dans le rapport intitulé Regard sur la consommation excessive d'alcool chez les jeunes et les adultes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une chose est sûre, l'environnement social d'un jeune demeure un élément déterminant et les adultes doivent prêcher par l'exemple. La supervision parentale, le soutien offert et la participation à des activités familiales sont des facteurs de protection, tout comme le fait de pratiquer des activités sportives et culturelles.

«Un jeune qui se réalise et qui a une meilleure estime de soi est moins à risque de consommer», pointe l'auteur du rapport, Fabien Tremblay.

Si la région arrive au premier rang en matière de consommation d'alcool chez les jeunes, des tendances semblables sont observées dans d'autres régions dites éloignées, notamment la Côte-Nord, la Gaspésie, le Nord-du-Québec et l'Abitibi.

Actions

Le rapport produit par le CIUSSS sera diffusé aux professionnels de la santé et pourrait également être mis à la disposition du milieu de l'éducation. Fabien Tremblay et Geneviève Minville fondent beaucoup d'espoir sur la sensibilisation et l'information pour contrer le phénomène de la consommation excessive d'alcool chez les jeunes, un travail terrain que l'urgentologue effectue déjà auprès des patients qu'elle côtoie quotidiennement.

«De plus en plus de jeunes consomment l'alcool en concomitance avec des drogues psychoactives afin de diminuer les effets sédatifs, mais ils s'exposent à un danger important sans le savoir. En ressentant moins les effets de l'alcool, ils en surconsomment et s'exposent potentiellement à ses effets mortels», tranche le Dr Minville, qui rappelle que chaque personne doit s'interroger sur sa propre consommation.

«Malheureusement, la consommation excessive d'alcool semble être un mode de socialisation trop fortement encouragé au Québec et particulièrement dans notre région», conclut-elle.

La région en tête de peloton

La consommation excessive d'alcool chez les jeunes est en voie de devenir un véritable fléau au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les plus récentes statistiques démontrent que la région se situe en tête de peloton à l'échelle provinciale, ce qui inquiète au plus haut point les autorités de santé publique.

Le Centre intégré universitaire de Santé et de Services sociaux (CIUSSS) vient tout juste de publier un portrait de situation, basé sur trois grandes enquêtes menées entre 2010 et 2012. On y apprend que la consommation abusive d'alcool, soit le fait de boire cinq verres ou plus en une même occasion au moins une fois par mois, pendant douze mois consécutifs, a progressé d'environ 10 pour cent entre 2000 et 2012 chez les 12 à 35 ans. Comme le précise l'auteur et agent programmation, planification et recherche au CIUSSS, Fabien Tremblay, la croissance est la plus forte chez la cohorte des jeunes adultes de 22 à 27 ans (22 pour cent). Selon les plus récentes données, plus d'un jeune de la région sur deux (54 pour cent) déclare avoir eu au moins un épisode de consommation excessive au cours de la dernière année.

Au troisième rang

Après le tabagisme et l'hypertension artérielle, la consommation d'alcool est le troisième facteur de risque de mortalité et de morbidité dans les pays développés.

«Ce constat est d'autant plus inquiétant que la consommation d'alcool est en hausse au Québec depuis quelques années, tout particulièrement les modes de consommation à risque, et que le Saguenay-Lac-Saint-Jean se démarque malheureusement du reste de la province à cet égard», énonce l'auteur, dans le rapport remis à la représentante du Progrès-Dimanche.

Fardeau

En entrevue, Fabien Tremblay et le Dr Geneviève Minville, médecin conseil en santé publique, volet promotion et prévention, ont insisté sur l'urgence d'agir. En plus d'être associée à plusieurs problèmes de santé chroniques, à des cancers, des blessures, de la violence, des problèmes de santé mentale, de la dépendance et des problèmes sociaux, la consommation excessive engendre des coûts importants en santé.

«Il y en a toujours eu beaucoup. Maintenant, il y en a beaucoup trop et les plus récents constats sont peu élogieux pour la région», pointe Fabien Tremblay.

À l'urgence de l'hôpital de Chicoutimi, où elle travaille comme médecin, Geneviève Minville note de plus en plus d'intoxications par l'alcool, une situation qu'elle déplore.

«C'est un fardeau qui est de plus en plus lourd pour le personnel soignant. On en a beaucoup trop. En fin de semaine dernière, j'ai eu 13 personnes intoxiquées. Elles étaient âgées entre 13 et 80 ans. Ces patients qui se trouvent dans un état comateux nécessitent beaucoup de surveillance. Ce qui est choquant, c'est que ces personnes se sont infligé leur propre état. Pendant qu'on s'occupe d'eux, on néglige ceux qui ont des besoins», fait valoir le Dr Minville.

Autre source d'inquiétude liée à la consommation excessive d'alcool: les agressions sexuelles. L'urgentologue signale qu'environ 95 pour cent des victimes qu'elle rencontre à l'urgence sont abusées alors qu'elles se trouvent sous l'influence de l'alcool.

Un sondage d'Éduc'alcool

Si un sondage commandé par Éduc'alcool, dont les résultats ont été publiés l'été dernier, rapportait que la région se classe désormais au septième rang au Québec en matière de consommation excessive chez la population en général, force est de constater que le comportement des jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean vient noircir le tableau. Le sondage d'Educ'alcool révélait que 46 pour cent des gens interrogés avaient confié avoir consommé de façon excessive au moins une fois au cours de la dernière année.

Faits saillants

On entend par consommation excessive d'alcool le fait de boire 5 consommations et plus au cours d'une même occasion.

La proportion de la population consommant de l'alcool de façon excessive est plus élevée au Saguenay-Lac-Saint-Jean qu'elle ne l'est dans le reste du Québec depuis près de 10 ans.

En 2010-2011, plus d'un jeune fréquentant une école secondaire de la région sur deux (54%) a eu au moins un épisode de consommation excessive au cours de la dernière année.

En 2012, on estime qu'un adulte de la région sur trois (32%) a eu au moins 12 fois au cours de l'année de tels épisodes de consommation d'alcool.

Il est estimé que l'alcool est responsable de 14,2% du fardeau de la maladie chez les hommes et de 3,4% chez les femmes en Amérique du Nord.

Au Québec, 1,8% des décès sont attribuables à l'alcool, soit environ 38 668 par année.

Les dépenses de l'état québécois imputables à l'alcool se chiffrent à plus de 3 milliards de dollars en 2002, soit l'équivalent de 416 dollars par habitant.

Source: Regard sur la consommation excessive d'alcool chez les jeunes et les adultes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, CIUSSS

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer