Relais pour la vie: le record dans la mire

Yves Girard, directeur général de Nutrinor, Meggie Gonthier,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Yves Girard, directeur général de Nutrinor, Meggie Gonthier, agente de développement à la Société canadienne du cancer, et Christian Fillion, président du comité organisateur, estiment que jusqu'à 260 équipes pourraient être inscrites au Relais pour la vie.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Pour la 14e édition de son Relais pour la vie, prévu le 3 juin, la Société canadienne du cancer entend profiter des rassemblements familiaux du temps des Fêtes pour susciter la création d'équipes désireuses de participer à la marche-bénéfice de douze heures au Pavillon sportif de l'UQAC et peut-être battre le record de 230 atteint il y a deux ans tout comme l'objectif de cueillette de fonds de 480 000$.

Lors d'une conférence de presse, le président du comité organisateur du 14e relais, Christian Fillion, accompagné du directeur général de Nutrinor, Yves Girard et Meggie Gonthier, agente de développement à la Société canadienne du cancer, ont rappelé que le cancer ne dort jamais puisque nombreuses sont les personnes qui ont à vivre ou côtoyer un proche atteint de cette terrible maladie.

Traçant un parallèle entre le déroulement du relais et le traitement qu'ont à subir les personnes atteintes, M. Fillion a rappelé que l'an dernier, 2200 personnes se sont rassemblées pour marcher pendant 12 heures autour de la piste du Centre sportif de l'UQAC, ce qui a permis d'amasser 445 000$. Pour l'édition 2016, le relais compte déjà 92 équipes.

Pour cette quatorzième édition, les organisateurs ont décidé d'implanter un nouveau concept avec la création du titre d'ambassadeur. Il sera offert aux dirigeants d'entreprises qui feront un don de 1000$, ce qui leur accordera une visibilité exceptionnelle. Deux personnes impliquées dans le milieu des affaires solliciteront les futurs ambassadeurs, soit Gino Croft, président d'honneur depuis deux ans, et Marc St-Gelais, de Peinture LSB. L'objectif de recrutement est fixé à 10 ambassadeurs.

Pour sa part, la coopérative Nutrinor a décidé de s'impliquer en devenant un commanditaire majeur du relais. Les équipes qui s'inscriront avant le 1er février courront la chance de gagner un panier-cadeau rempli de produits de Nutrinor.

Meggie Gonthier, agente de développement à la Société canadienne du cancer, a indiqué qu'une partie des sommes recueillies servent au bureau de Chicoutimi et sont redistribuées pour des services aux personnes atteintes comme des groupes de soutien, ateliers Belles et bien dans sa peau, protection capillaire, etc.

Mme Gonthier a souligné qu'avec ses 190 équipes inscrites l'an dernier, le Relais pour la vie du Saguenay est le second plus important au Canada en terme de participation. «Plusieurs se demandent quelle est la clé de ce succès. Nous avons l'avantage d'être dans les installations de l'UQAC et nous sommes le seul au Québec à vivre cet événement dans un espace intérieur.»

Même si la lutte au cancer continue d'être un défi difficile, la science progresse tout comme les taux de survie des patients. «Présentement, le taux de survie se situe à 63%. Notre objectif est d'atteindre un taux de 80% d'ici 2030», a mentionné M. Gonthier.

Les personnes désirant inscrire une équipe peuvent le faire en visitant le site www.relaispourlavie.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer