Une technique plus efficace

Kirk Fraser, étudiant au doctorat en ingénierie à... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Kirk Fraser, étudiant au doctorat en ingénierie à l'Université du Québec à Chicoutimi, travaille sur l'optimisation d'une technique de soudage par friction-malaxage. Il utilise en laboratoire une fraiseuse adaptée  pour mener ses recherches.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

PAGE UQAC / L'aluminium est un matériau dont la réputation n'est plus à faire. Si sa durabilité, sa légèreté et sa résistance à la corrosion sont reconnues, le soudage du métal gris demeure toutefois ardu. L'optimisation d'une méthode de soudage pourrait cependant changer la donne en facilitant l'utilisation de l'aluminium dans la construction, les transports et l'aéronautique.

Kirk Fraser consacre son doctorat en ingénierie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) à l'optimisation des paramètres de la technique de soudage par friction-malaxage, sous la direction de la professeure Lyne St-Georges. Cette technique, d'invention relativement récente, permet de souder deux plaques d'aluminium sans altérer le métal soudé.

«Avec les méthodes de soudage standards, on chauffe le métal avec un arc électrique, et l'aluminium fond à l'endroit du joint. Avec le soudage friction-malaxage, l'aluminium ne fond pas, et le résultat est plus résistant que la méthode standard, tout en présentant moins de défauts», explique le jeune homme, rencontré au pavillon Parc technologique des sciences appliquées.

Cette technique de soudure est réalisée par machinerie, tandis que la technique traditionnelle doit être effectuée par un soudeur expérimenté. «C'est très difficile de souder l'aluminium, alors parfois le soudage doit être repris après inspection, précise M. Fraser. Tandis qu'avec l'équipement, le risque d'erreur est très faible.»

Efficacité

Toutefois, acquérir l'équipement spécialisé pour le soudage par friction-malaxage est coûteux pour une entreprise. Pour que cela en vaille l'investissement, les soudures doivent être réalisées le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Kirk Fraser se concentre donc à optimiser la technique pour déterminer les paramètres les plus efficaces selon le type de pièce à souder. Des tests sont réalisés sur une fraiseuse adaptée en laboratoire. Des pièces imposantes peuvent aussi être soudées par un équipement qui se trouve dans le Centre de transfert et de développement des affaires, construit dans les dernières années.

«Le soudage-friction-malaxage peut être mis à profit dans l'aéronautique, dans les transports, pour les trains par exemple ou pour les navires. Il va permettre de valoriser davantage l'utilisation de l'aluminium dans ces domaines, mais aussi dans la construction de bâtiments ou de ponts, par exemple», espère-t-il.

Concilier études et famille

Kirk Fraser poursuit ses études notamment grâce à une bourse de 20 000$ octroyée par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT).

«Sans mes bourses, je n'aurais jamais pu repenser reprendre mes études il y a quelques années, surtout avec nos deux jeunes enfants», souligne le jeune homme de 33 ans, qui est père d'une petite fille de deux ans et demi, Kaïla, et d'un bébé de cinq mois, Alex.

Il a oeuvré quelques années comme ingénieur, après avoir complété un baccalauréat en ingénierie mécanique. Originaire de Belleville, en Ontario, il est établi avec sa conjointe dans la région depuis 2008, qui a obtenu un emploi chez Rio Tinto Alcan.

Passionné de plein air, de kayak en eau vive particulièrement, il compte bien demeurer dans la région avec sa conjointe et espère un jour pouvoir ouvrir son propre bureau d'ingénieur.

Bourses d'études à l'UQAC

  • Plus de 650 000 $ ont été remis en bourses de recherche aux étudiants de l'UQAC pour l'année 2014-2015.
  • Au total, 45 étudiants, de premier, deuxième et troisième cycles de l'UQAC, ont reçu des bourses de recherche provenant des organismes subventionnaires provinciaux et fédéraux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer