Commission Charbonneau: Me Tremblay dresse un constat d'échec

Pour Me Estelle Tremblay, l'échec de la commission... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Pour Me Estelle Tremblay, l'échec de la commission Charbonneau était prévisible dès lors que la commission a décidé d'entendre certains témoignages à huis clos, une décision de la commission qu'elle avait dénoncée à l'époque.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De par la dissidence de ses deux commissaires dans leurs conclusions du rapport, la commission Charbonneau constitue un échec et une oeuvre inachevée parce qu'elle n'aura pas été en mesure de restaurer la confiance du public envers les institutions.

Voilà ce qui ressort des propos de l'avocate de Saguenay, Me Estelle Tremblay, lorsqu'invitée à réagir aux révélations de l'émission Enquête concernant les dessous de la dissidence entre les deux commissaires signataires du rapport, France Charbonneau et Renaud Lachance, dans le cadre de l'émission 24/60 diffusée à RDI Anne-Marie Dusseault. L'avocate de Saguenay a agi comme procureure du Parti Québécois (PQ) lors de la commission Charbonneau, mais lors de l'entrevue, elle parlait en son propre nom. « C'est un échec parce que le défi de la commission était de restaurer la confiance du public envers les institutions. Et les partis politiques sont très près des institutions. Ce défi, la commission ne s'en est pas acquittée en raison de cette impasse (entre les opinions divergentes des commissaires) », a-t-elle expliqué.

À son avis, cet échec était prévisible dès lors que la commission a décidé d'entendre certains témoignages à huis clos, une décision de la commission qu'elle avait dénoncée à l'époque. « Quand la commission a décidé d'entendre des gens à huis clos dans une procédure qui n'avait, à mon point de vue, aucune apparence de légalité, elle a simplement continué d'alimenter la méfiance des citoyens envers les institutions. »

« Je trouve que la confiance des citoyens envers les institutions est une question tellement importante qu'il n'y a aucun politicien intègre qui devrait laisser cette oeuvre inachevée. Quand j'ai représenté le PQ, (..), j'ai livré à la commission toutes les données névralgiques du PQ, mais ça n'a pas été fait par la Coalition Avenir Québec (CAQ) ni le Parti libéral du Québec, a-t-elle rappelé. Je pense qu'aujourd'hui, les politiciens du Québec devraient faire preuve de grande intégrité, de grande transparence et ils devraient faire en sorte que cette oeuvre de la commission Charbonneau ne reste pas une oeuvre inachevée. »

Me Tremblay a quand même décoché une flèche aux libéraux en ajoutant qu'« il faudrait que les politiciens trouvent une solution, mais il faudrait surtout que le Parti libéral cesse d'avoir une attitude non transparente ».

Financement des partis

Concernant le financement des partis politiques provinciaux, Me Tremblay dresse aussi un constat d'échec. « Nous sommes en présence de deux opinions de deux commissaires totalement divergentes. En conséquence, ce que je conclus sur le financement des partis politiques, c'est que la commission a été un échec. Quand on ajoute ces éléments de dissension récoltés par l'équipe d'Enquête, ça nous fait sentir que l'échec est encore plus retentissant que ce qu'on était capable de constater à la lecture du rapport », a-t-elle commenté.

À son avis, cette impasse sur le sujet était prévisible et il aurait été préférable que Mme Charbonneau soit « accompagnée deux commissaires provenant d'horizons politiques différents pour assurer une vision d'impartialité que les partis politiques auraient peut-être mieux acceptés. »

Mentionnons enfin que l'animatrice Anne-Marie Dusseault a précisé d'entrée de jeu que Me Estelle Tremblay n'avait plus de mandat du PQ en ce moment et que le Parti libéral et son avocat ont choisi de ne pas participer à l'émission de 24/60.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer