La MRC prévoit investir 7 M$ dans le parc éolien

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Maintenant que les travaux d'aménagement du Parc éolien Rivière-du-Moulin sont à peu près complétés, la MRC du Fjord-du-Saguenay est maintenant prête à investir 7 M$ dans une nouvelle société par actions formée conjointement avec la MRC de Charlevoix dans une prise de participation de 5 % du projet de 800 M$.

À l'occasion de la séance régulière du conseil tenue à Saint-Félix-d'Otis mardi soir, les dix élus de la MRC présents ont signifié leur intention d'exercer l'option qu'ils ont signée il y a quatre ans avant la mise en chantier des 175 éoliennes situées en grande majorité sur le territoire de la MRC de Charlevoix (143).

En entrevue, le préfet Gérald Savard a expliqué que des négociations ont été entreprises avec les élus de la MRC de Charlevoix pour en arriver à une entente visant une prise de participation de 5 % divisée à parts égales de 2,5 % pour les 19 prochaines années. « Nous allons emprunter 7 M$, ce qui représente notre prise de participation. On s'attend de recevoir 400 000 $ en revenus par année, ce qui représente notre part du bénéfice net. »

Selon les chiffres avancés, la MRC du Fjord-du-Saguenay compte obtenir pendant toutes ces années un rendement moyen de 12,95 % provenant de la production éolienne. S'ajoute un revenu annuel en paiement de redevances de 82 500 $ à raison de 1275 $ par mégawatts de production.

M. Savard explique que la MRC du Fjord n'est pas le seul partenaire à acquérir des actions provenant d'EDF Énergies nouvelles puisque des sociétés comme Manuvie, Desjardins, Industrielle Alliance, les commununautés indiennes de Mastheuiatsh, Essipit et Betsiamites acquerront pour 420 M$ en actions du parc Rivière-du-Moulin.

Développement agricole

La MRC du Fjord-du-Saguenay mise sur le développement des activités agricoles et agroforestières sur son territoire pour assurer la pérennité du développement de plusieurs villages. C'est pourquoi les élus ont adopté un plan de développement de la zone agricole (PDZA) qui comprend un plan d'action étalé sur cinq ans et devant faire l'objet d'une présentation officielle dans les prochaines semaines.

Selon le préfet, les objectifs du plan d'action sont d'utiliser les sols selon leur potentiel tout en promouvant les attraits agrotouristiques du territoire.

Selon le portrait de l'industrie agricole présente sur le territoire de cette MRC, la valeur des immeubles agricoles s'établissait à 77,4 M$ en 2014. On y compte en 2010 un total de 141 entreprises agricoles qui générait 35 M$ en revenus. La production de pommes de terre, de fruits et la production bovine génère 75 % des revenus.

L'adoption du plan de développement a fait l'objet de consultations publiques en avril 2015. Il a mis à contribution le ministère de l'Agriculture, le créneau d'excellence AgroBoréal ainsi que la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Motoneige

La MRC a accordé une subvention de 75 000 $ au Regroupement des clubs de motoneigistes du Saguenay, des Monts Valin et du Fjord pour supporter les coûts d'opération de l'entretien des sentiers.

Par ailleurs, ce n'est qu'en février prochain que la MRC procédera à l'inauguration du sentier de motoneige de calibre international et au dévoilement officiel de son nom.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer