Aéroport: Mario Fortin ne souhaite pas attendre

Le revêtement de la piste de l'aéroport de... (Archives Le Quotidien, Normand Boivin)

Agrandir

Le revêtement de la piste de l'aéroport de Saint-Méthode est vraiment dans un piteux état.

Archives Le Quotidien, Normand Boivin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le président de la Régie intermunicipale de l'aéroport Dolbeau-Mistassini-Normandin-Saint-Félicien, Mario Fortin, n'entend pas attendre quelques années pour obtenir des subventions afin de réparer la piste d'atterrissage.

« Au nom de la sécurité, on n'attendra pas cinq ans ! Il ne faut pas attendre qu'un accident survienne lors d'un atterrissage. La piste est vraiment dans un état critique. On va mettre de la pression pour avoir des réponses rapides des gouvernements », a-t-il commenté à la suite de la décision du conseil municipal de Saint-Félicien d'exiger d'obtenir des subventions avant de donner son accord final pour des travaux de réparation de la piste, dont le coût est évalué à 3,5 M$.

Six mois

« On se donne six mois pour avoir une réponse et ensuite on prendra la décision qui s'impose. Nous sommes déçus de la position de la ville de Saint-Félicien, mais nous la respectons. C'est certain que nous aussi, on souhaite avoir des subventions et nous pensons que le projet mérite d'être soutenu, mais on ne peut pas attendre », mentionne M. Fortin.

Le maire de Normandin souligne qu'une vingtaine d'entreprises utilisent les services de l'aéroport. De plus, pour attirer un transporteur aérien régulier, il faut que la piste soit réparée.

Ce dernier rappelle que les plans et devis sont prêts et que la Régie, qui est prête à procéder à l'appel d'offres, souhaite procéder à un emprunt de 5 M$. Cette somme servirait à réaliser l'ensemble des travaux, lesquels prévoient aussi la réfection de l'aérogare et des pites d'accès. Ces travaux moins urgents pourraient être reportés dans le temps, si les gouvernements n'accordent pas d'aide financière. Grâce aux revenus de la bleuetière, la Régie dispose de l'argent pour effectuer les travaux. Cette bleuetière dégage des profits, environ 300 000 $ par année.

Dolbeau-Mistassini

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, ne semblait pas content de cette décision du conseil municipal de Saint-Félicien. Il a été prudent dans ses commentaires. « Pour Dolbeau-Mistassini, il s'agit d'un investissement important, car il va assurer la sécurité des patients qui doivent utiliser l'avion-ambulance. La politique et l'art du consensus et du compromis. Nous allons avoir une rencontre bientôt avec monsieur Potvin pour reparler du dossier », a-t-il commenté.

Avec ce projet, il s'agit du 3e dossier après Destination Lac-Saint-Jean et la sécurité nautique qui est retardé à cause des positions des villes de la MRC Domaine-du-Roy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer