Centre-ville de Jonquière: objectif 2017

Jean Tremblay a rappelé les grandes lignes du... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Jean Tremblay a rappelé les grandes lignes du projet, mardi matin, dans le cadre d'un déjeuner-conférence tenu devant les gens d'affaires de Jonquière.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le projet de 27 millions $ visant le réaménagement du quadrilatère Saint-Hubert, de la Fabrique, Saint-Dominique et Colbert, au centre-ville de Jonquière, va bon train. Saguenay, qui investit 6 millions $, a comme prévu acquis plusieurs résidences et bâtiments qui ont été démolis ou qui le seront au cours des prochains mois pour faire place notamment à de nouveaux stationnements. Et les élus viennent de « commander » les plans et devis pour le prolongement de la rue Sir-Wilfrid-Laurier.

« J'avais dit que le projet serait réalisé avant la fin de mon mandat. Et on suit l'échéancier. Tout doit être terminé avant la fin de 2017 », a insisté le maire Jean Tremblay, qui a rappelé les grandes lignes de ce projet, mardi matin, dans le cadre d'un déjeuner-conférence tenu avec les gens d'affaires de Jonquière.

Annoncé en octobre dernier, ce réaménagement se fait en concertation avec le promoteur Hugues Harvey et son entreprise qui investissent près de 21 millions $. Jusqu'à maintenant, plus de 12 millions $ ont été dépensés dans la rénovation de bâtiments qui lui appartiennent, notamment le Centre Desjardins (ancien bureau de poste), sur la rue Saint-Dominique, et l'ancien édifice de Radio-Canada, voisin du stade Richard-Desmeules. En plus de convertir les installations de Potvin & Bouchard en complexe commercial qui accueillera une garderie et une clinique médicale, M. Harvey compte implanter 90 unités résidentielles, principalement dans le secteur boisé se trouvant derrière le stade et qui offre une vue sur les monts Valin. La ville mettra également en vente des terrains résidentiels dans ces secteurs.

« Ça va devenir l'un des plus beaux quartiers résidentiels de la ville, si ce n'est pas le plus beau », a exprimé le maire qui a répété à plusieurs reprises l'importance d'encourager l'habitation dans les centres-villes.

« Les centres commerciaux, c'est peut-être pratique. Mais ce ne sont pas des milieux de vie. C'est pour ça que c'est important de réinvestir dans les centres-villes. Et aujourd'hui, je peux le dire: la fermeture du Walmart à Jonquière, ce n'est pas une si mauvaise affaire. Oui, c'était dramatique pour les employés. Mais je crois que ça a été avantageux pour les commerçants d'ici. Peut-être qu'on n'aurait pas non plus investi dans le centre-ville si le secteur du Walmart et des "Power Center" avait levé », a admis le maire, devant des gens d'affaires visiblement heureux d'entendre ce discours.

Place du citoyen à Jonquière

Le maire mijote toujours l'idée d'aménager une version jonquiéroise de la Place du citoyen, aux abords de la rivière aux Sables. Mais les élus attendent la sortie de nouveaux programmes de subvention avant d'aller plus loin.

« Il faut repenser ce secteur. Parce que les bâtiments qui sont là ne sont pas adéquats pour ce qu'on veut faire. On a un concept qui a été présenté. Il y a des choses qui peuvent être modifiées. Mais on sera prêt lorsqu'il y aura des programmes de subvention », a mentionné Jean Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer