Saint-Henri-de-Taillon achètera le camping Belley

Saint-Henri-de-Taillon achètera l'attrait touristique au coût de 2,8... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Saint-Henri-de-Taillon achètera l'attrait touristique au coût de 2,8 millions $.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le camping Belley deviendra un site municipal. Saint-Henri-de-Taillon achètera l'attrait touristique au coût de 2,8 millions$. Une résolution permettant à la municipalité d'acquérir le site a été adoptée, lundi soir, en séance publique du conseil municipal. Le courtier, embauché par la famille Belley, a rencontré les élus vendredi dernier. Une promesse d'achat, conditionnelle notamment à l'adoption de cette résolution, avait alors été signée.

«On ne veut pas perdre ce bout de territoire qui est important pour la municipalité. Le conseil est unanime sur cette question. On veut l'acheter», confirme le maire André Paradis.

La municipalité devra effectuer un règlement d'emprunt pour mettre la main sur ce site. Quant à la gestion des lieux, le type de gouvernance n'a pas encore été établi. Mais les élus comptent conserver la même vocation du site, soit un camping familial.

Principal actionnaire des lieux, Martin Belley se réjouit de vendre ce bien à la municipalité.

«On est attaché à ces lieux. On a dû faire notre deuil. Mais on est content que ça soit la municipalité qui l'obtienne. Car les gens de Saint-Henri-Taillon ont été nos voisins longtemps. On reste en quelque sorte solidaire des gens plus proches. Et on a toujours eu une belle relation avec la municipalité», commente M. Belley, ajoutant que la municipalité compte conserver le nom du site.

Ce dernier admet toutefois qu'une meilleure offre a été soumise, hier, à la famille. Mais la promesse d'achat, signée il y a quelques jours, donne la priorité à la municipalité.

«Ça ne paraît pas qu'on entame l'hiver. Il y avait plusieurs personnes intéressées par le camping. C'est dommage, mais on n'a qu'un seul site à vendre», image M. Belley, en parlant de l'engouement des acheteurs envers le camping.

Le site compte 321 emplacements. En période estivale, le camping emploie plus d'une vingtaine de personnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer