14e radiothon pour le Centre Maria-Chapdelaine

Jean-Pierre Boivin (à droite) est heureux que Sylvain... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Jean-Pierre Boivin (à droite) est heureux que Sylvain Rouleau ait accepté la présidence d'honneur de la 14e édition du radiothon de la Fondation du Centre Maria-Chapdelaine.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La Fondation du Centre Maria-Chapdelaine lance un appel à la communauté à être généreux à l'occasion de la 14e édition du radiothon pour démontrer au gouvernement son attachement à son hôpital.

C'est donc pour cette raison que le thème du radiothon de cette année est: «Un don à la Fondation, pour la continuité des services chez nous». De plus, une grande partie des sommes récoltées servira à acheter des équipements pour le bloc opératoire. Un bloc opératoire dont on attend la confirmation monétaire - de la part du CIUSS - qu'il sera rénové et agrandi. «C'est un thème qui a été mûri longuement. Nous voulons qu'il fasse réfléchir différentes personnes. Les gens de Maria-Chapelaine sont très généreux parmi les plus généraux au Québec. C'est l'équivalent de 10$ par habitant qui a été donné l'année passée. Ce qui est clair, c'est que l'argent qui sera amassé va être investi ici et va rester ici», a affirmé le président de la Fondation Jean-Pierre Boivin, qui quitte après 10 ans d'implication.

L'objectif a été fixé à 150 000$. L'an dernier, Jacquelin Drapeau, président d'honneur, avait amassé 272 500$. La barre est donc haute pour son successeur, Sylvain Rouleau, directeur général de la Caisse populaire Desjardins Nord du Lac-Saint-Jean. «Je comprends bien que le véritable objectif, c'est ce qu'a récolté monsieur Drapeau. Je saisis le message», a-t-il lancé en souriant. Arrivé récemment dans la région avec sa famille, il tenait à s'impliquer. «J'ai été très touché par l'accueil que j'ai reçu à mon arrivée et je voulais redonner en m'impliquant. Aussi, je n'ai pas eu peur de m'impliquer parce que la campagne est appuyée par une solide équipe. Ça va être un beau défi.»

La récolte servira à acheter un parc à endoscopie et un parc à laparoscopie. Ces équipements sont à bout d'âge. Le chirurgien Christian Ménard a souligné l'importance d'en avoir de plus performants. «Ce sont des équipements que nous pouvons utiliser 10 à 12 fois par jour. Les nouveaux sont performants en offrant une meilleure qualité optique, ce qui améliore nos interventions. Ce qui assure de meilleurs soins à la population», a-t-il indiqué. Aussi, un lit de soins intensifs et un moniteur foetal seront acquis.

Le radiothon aura lieu le 28 janvier sur les ondes de Planète 100,3.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer