Concierges suspendus: rectifier les faits

L'école Odyssée Lafontaine... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

L'école Odyssée Lafontaine

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Syndicat des employés de soutien de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (CSRDS) affirme que le stratagème décrit mardi, ayant mené à la suspension de trois concierges de l'école l'Odyssée Lafontaine, est inexact.

Son vice-président, Yvan Bilodeau, a tenu à rectifier le tir. «Il y a bel et bien trois employés sous enquête, mais l'histoire de vol de temps et le stratagème disant qu'un des trois employés prenait congé pendant que les deux autres le couvraient est faux. Ce ne sont vraiment pas les faits.»

Le Syndicat des employés de soutien fera des représentations dans les prochains jours, alors que les conclusions de l'enquête sont attendues pour le 15 décembre. «Les gens sont sous enquête. On attend de voir les résultats et on est prêt à défendre notre monde. Il n'y a pas d'accusation pour le moment, c'est important de le rappeler», a ajouté M. Bilodeau. Les trois concierges de l'école l'Odyssée Lafontaine seraient suspendus depuis le 23 novembre. Invitée à commenter la situation, mardi, la conseillère en communication de la CSRDS, Hélène Aubin, avait confirmé la tenue d'une enquête, sans toutefois préciser la nature des faits. «Une enquête administrative est en cours depuis le 23 novembre. Les trois personnes impliquées sont assignées à domicile avec solde aux fins d'enquête. La Commission scolaire prend les choses en mains.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer