Conflit des concessionnaires: la médiation reprendrale 7 décembre

Ce lock-out est le plus long conflit de... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Ce lock-out est le plus long conflit de travail que le Québec a connu, à l'exception d'une grève de 38 mois de mois dans les années 80 dans un domaine sous juridiction fédérale.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Syndicat démocratique des employés de garage (SDEG) et la Corporation des concessionnaires automobiles de la région reprendront la médiation le 7, 8 et 10 décembre à Québec, selon les dates retenues par le conciliateur Normand Gauthier, afin de régler le conflit qui perdure depuis près de trois ans.

Les deux parties assurent être prêtes à reprendre le processus. « Nous sommes de fervents défenseurs de la médiation et nous nous présenterons avec toute la rigueur possible. On n'a pas besoin d'une loi pour ça », déclare le porte-parole de la corporation régionale, Sylvain Gauthier. Selon lui, le fait que le projet de loi 71 puisse être adopté à ce moment ne changera rien à leurs orientations.

Le projet intitulé Loi portant sur le règlement de certains différends dans le secteur de l'automobile de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, déposé par le ministre du Travail Sam Hamad, pourrait être adopté le 4 décembre. À partir de sa sanction par le lieutenant-gouverneur du Québec, les parties ont 50 jours pour en arriver à une entente par médiation. La loi prévoit en cas d'échec un retour au travail forcé selon différentes mesures.

Le président syndical Georges Bouchard se réjouit que le processusreprenne rapidement, puisque les rencontres prévues en décembre pourraient déjà s'inscrire dans la période prescrite par la future loi. « On va s'engager activement, reste à voir comment les choses se dérouleront. »

Le SDEG a tenu une assemblée générale samedi. La proposition du syndicat de se conformer à l'esprit du projet de loi a été acceptée à 100 % par les quelque 300 membres présents. L'hypothèse de travail proposée le 30 octobre par le médiateur devrait être reprise le 7 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer