Coûts de la fibre: une réponse de Québec bientôt

Le ministre Laurent Lessard... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Le ministre Laurent Lessard

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs Laurent Lessard attend la fin des travaux des spécialistes de la Cellule d'intervention forestière mise sur pied pendant l'été pour identifier les solutions devant répondre aux attentes de l'industrie qui estime devoir payer des redevances trop élevées pour le prélèvement du bois.

Le ministre a pris connaissance de la sortie historique réalisée mercredi par le Conseil de l'industrie forestière, la Fédération des chambres de commerce et les deux unions municipales. Cette coalition a demandé à Québec un signe concret pour rassurer une industrie qui représente encore aujourd'hui 65 000 emplois dans l'économie québécoise.

« Nous parlons pratiquement tous les jours avec les gens de l'industrie », a dans un premier temps déclaré Mathieu Gaudreault, attaché de presse du ministre.

« Nous devons recevoir au cours des prochains jours le rapport des experts que le gouvernement a mandatés pour déterminer avec précision le coût de la fibre. Les experts ont reçu une multitude d'informations émanant de l'industrie. Si on en arrive à la conclusion qu'il y a effectivement un problème, nous allons travailler à des solutions », signale l'attaché de presse qui rappelle que le dernier budget du gouvernement du Québec comprenait une enveloppe de 175 M$ pour la transformation ou la modernisation des machines à papier.

« Les redevances des compagnies forestières ne vont pas dans le fonds consolidé de la province. Le gouvernement investit chaque année 200 M$ dans les travaux sylvicoles. Si nous ne percevons plus les redevances, qui va financer ces travaux?», reprend l'attaché de presse.

Il a rappelé la tournée du ministre Laurent Lessard qui portait le nom « Faire plus ». Cette tournée démontrait que Québec avait l'intention de soutenir l'industrie forestière. Malgré cette tournée et les nombreux avis émis dans les régions forestières du Québec, le ministre n'a toujours pas apporté les modifications réclamées au nouveau régime forestier.

L'attente des maires, industriels et des chambres de commerce ne sera plus longue. Le gouvernement sera en mesure d'avoir au cours des prochains jours sa propre interprétation de la problématique des coûts de la fibre.

D'autre part, le ministre Laurent Lessard s'envole dans les prochaines heures pour l'Allemagne. Il doit participer à un forum organisé par l'organisme Forest Stewardship Council (FSC). Le ministre doit exposer aux participants la réalité du Québec et toute la dynamique entourant l'application de la résolution 65 adoptée par FSC sur la protection des massifs forestiers intacts. L'industrie juge que l'implantation de cette résolution est incompatible avec les opérations forestières dans la grande forêt boréale sous aménagement.

Québec doit aussi composer avec une autre réalité introduite par la norme FSC sur la notion du consentement libre et éclairé des communautés indiennes pour l'autorisation des coupes sur les territoires reconnus. La semaine dernière, le chef du conseil de bande d'Obedjiwan, Christian Awashish, a déclaré dans le cadre d'une table ronde tenue à l'Université Laval sur toute la question de la certification qu'il allait informer l'organisme FSC qu'il retirait son consentement libre et éclairé pour les territoires de sa communauté. Ce qui signifie que plusieurs entreprises vont voir leur certificat FSC suspendu parce que la communauté d'Obedjiwan considère que les négociations avec le gouvernement n'avancent pas à son goût.

Le président de FSC Canada, l'ingénieur François Dufresne, qui participait à cette activité, n'a pas jugé bon intervenir après cette déclaration. Le chef indien n'a pas justifié de « raison forestière » pour retirer son consentement.

L'affaire est en train de faire boule de neige au Québec et risque de rendre la certification FSC impossible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer