Le Collège d'Alma continue de creuser le déficit

Le Collège d'Alma... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le Collège d'Alma

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

La situation économique du Collège d'Alma s'aggrave. L'établissement, qui affiche depuis quelques années l'un des pires bilans financiers des cégeps du Québec, voit son déficit accumulé grimper de 1,7 million$ à 2,2 millions$ en un an, selon le rapport des états financiers présenté hier soir devant le conseil d'administration.

Le Collège d'Alma, dont le budget est de 17 M$, doit depuis au moins 2013 présenter des plans de redressement au gouvernement, en raison de ses finances précaires. La direction espérait, l'an dernier, se sortir la tête de l'eau. Mais force est d'admettre que les prévisions ne se sont pas concrétisées.

«On a une grande préoccupation pour le collège. Que nous réserve l'avenir avec ces chiffres? Il y a beaucoup de gens qui s'inquiètent de leur avenir. Pour la communauté, c'est important que cette institution reste», a exprimé M. Maltais, administrateur depuis environ un an.

Les cégeps, rappelons-le, ne peuvent présenter de déficit cumulé en vertu de la loi. Dans de tels cas, le ministère exige la confection d'un plan de redressement.

Et avec de tels états financiers 2014-2015, le collège devra élaborer un nouveau plan qui contiendra des mesures «douloureuses».

«Il comprendra des mesures importantes, en effet, compte tenu de l'ampleur de la situation», a laissé tomber le directeur général par intérim du collègue, Normand Poniewiera, devant les administrateurs préoccupés.

Le nouveau président du conseil, Christian Gendron, a également voulu rassurer les membres sur ses intentions. «Nous aussi on a de très grandes préoccupations. On a le même objectif que vous, soit la pérennité du collègue. Il s'agit de trouver des solutions et c'est en collaborant ensemble qu'on va réussir», a-t-il mentionné.

Les états financiers ont été adoptés par résolution, hier soir. Sept administrateurs ont voté en faveur, alors que six membres se sont abstenus. Aucune copie des états financiers n'a été remise à la journaliste du Quotidien, qui assistait à la séance. La séance a d'ailleurs été fermée au public après la présentation des finances, à la suite d'une demande de huis clos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer