Mashteuiatsh abolit son service de police

Le chef Gilbert Dominique.... ((Photo Le Quotidien, Louis Potvin))

Agrandir

Le chef Gilbert Dominique.

(Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(Mashteuiatsh) Faute d'un financement adéquat, le conseil de bande de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean, abolit son service de police.

«N'ayons pas peur de mots, on négociait avec un "gun" sur la tempe. Il n'y avait pas d'ouverture. Devant l'inertie et le manque d'ouverture du Québec et d'Ottawa, nous n'avons tout simplement plus les moyens financiers pour opérer notre service de police», a déclaré en point de presse le chef Gilbert Dominique, lundi.

Refusant d'éponger les déficits récurrents de 300 000 $, le conseil de bande a pris cette décision lourde de conséquences vendredi. «Depuis 2011-12, le déficit a atteint 1,6M$ et on se dirigeait vers un déficit de 2,5%M$ en 2017-2018. Devant cette situation intenable, nous demandons à la Sûreté du Québec d'assurer le service dans notre communauté.

Financée à 52 % par le fédéral et à 48% par le provincial, la communauté recevait 1,2M$ alors que le service en coûte 1,5M$.

C'est à compter du 31 mars 2016 que les 13 employés, dont 11 policiers, perdront leur emploi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer