Gaudreault exige un plan économique viable

Sylvain Gaudreault a été nommé responsable de la... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Sylvain Gaudreault a été nommé responsable de la région par le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, déplore l'absence de grands projets dans la région. Celui qui a été nommé cette semaine porte-parole responsable de la région pour le Parti québécois (PQ) compte demander au gouvernement qu'il présente un «plan économique viable» pour la région.

«Ça fait huit ans que je suis député, et c'est la première fois que j'ai autant de représentations dans mon bureau, de gens qui se questionnent sur l'avenir économique. Les entrepreneurs ont des records de baisse de commandes; on est en attente de grands projets et il n'y en a pas», déplore-t-il en entrevue avec Le Quotidien.

Le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau, a annoncé la nomination de Sylvain Gaudreault comme porte-parole du PQ pour la région mardi, par voie de communiqué. M. Gaudreault, qui est aussi le député porte-parole de l'Estrie, s'est dit très heureux d'accueillir ces nouvelles fonctions, qu'il compte exercer en collégialité avec Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean.

Priorités

Le nouveau porte-parole péquiste de la région compte «talonner le gouvernement». «Ma priorité va être de questionner le gouvernement pour s'assurer qu'il nous présente un plan économique viable qui va faire en sorte de protéger les entreprises de la région», mentionne celui qui a été ministre des Transports et des Affaires municipales sous le gouvernement Marois.

Il est primordial selon lui que la région puisse bénéficier de grands projets et d'une vision de développement économique. Le député compte aussi travailler sur le dossier de la préservation des programmes en exclusivité dans les cégeps régionaux.

Il a par ailleurs questionné l'acquisition cette semaine d'Atlas Paper Holdings, un important fabricant américain de papier tissu pour usage domestique, par Produits forestiers Résolu.

«Qu'est-ce qu'ils attendent Résolu pour investir aussi dans l'innovation et dans les nouveaux produits, chez nous, au Saguenay-Lac-Saint-Jean? On a un gouvernement qui a aidé Kruger pour ce qui est du carton recyclé, qu'est-ce qu'il attend pour soutenir aussi l'industrie dans la région avec des produits novateurs?»

Élection partielle

Sylvain Gaudreault indique par ailleurs qu'aucun candidat n'a été identifié pour l'instant dans la circonscription de Chicoutimi. Le député compte s'investir activement dans la campagne électorale du Parti québécois pour cette élection partielle, qui doit être déclenchée dans les six mois suivant la démission d'un député.

Période de questions

(MG) - Sylvain Gaudreault a profité de ses nouvelles fonctions pour interpeller le premier ministre Philippe Couillard sur la situation économique «inquiétante» dans la région lors de la période des questions mardi à l'Assemblée nationale.

Il s'est appuyé notamment sur les données records de familles de la région publiées par Le Quotidien, soit 115, qui ont dû délaisser leur maison depuis le début de l'année, ne pouvant plus assumer les frais de leur prêt hypothécaire.

Le premier ministre et député de Roberval a répondu que les prises de décision sur la fermeture des usines surviennent à des milliers de kilomètres du Québec. Il a poursuivi en ajoutant que son gouvernement tient à accompagner les travailleurs et les secteurs touchés lorsqu'il peut apprendre à l'avance les décisions des entreprises.

Il a terminé sa réplique en indiquant que «la pire chose, cependant, et il devrait le dire également à nos concitoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean, [est] le rêve insensé de la séparation du Québec. La ruine et l'appauvrissement du Québec qui suivraient, c'est d'abord et avant tout dans les régions que ça va se produire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer