Moisson SLSJ: augmentation de 40% des personnes aidées

Dans la région, l'étude indique que dans un... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Dans la région, l'étude indique que dans un mois typique, les organismes desservis par Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean répondent à 43 364 demandes.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nombre de personnes aidées par Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean a bondi de plus de 40% en un an.  Les demandes alimentaires mensuelles ont quant à elles augmenté du quart pendant cette même période. Mais les ressources pour répondre à ces besoins, elles, n'augmentent pas.

C'est le constat que dresse Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, en regard des résultats de l'enquête Bilan-Faim 2015 qui ont été dévoilés hier.

Le réseau Banques alimentaires du Québec réalise cette étude annuellement. Les données sont colligées du 1er au 31 mars dans les organismes communautaires et comptoirs alimentaires desservis par les 19 organismes Moisson du réseau Banques alimentaires du Québec.

Mois typique

Dans la région, l'étude indique que dans un mois typique, les organismes desservis par Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean répondent à 43 364 demandes.

Pendant le mois de l'étude, 4197 paniers de provisions ont été donnés à des personnes ou des familles pauvres de la région, indique l'organisation, par voie de communiqué.

En 2014, 3347 paniers avaient été distribués, ce qui marque une hausse de 25% en 2015.

Toujours pendant ce même mois, 3302 personnes ont été aidées en 2015, comparativement à 2341 en 2014, soit une hausse de 41%.

Assurance-emploi

Il a été impossible de parler à un responsable de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean pour connaître les causes qui pourraient expliquer ces hausses importantes.

À la mi-octobre, le directeur général des Banques alimentaires du Québec, Zakary O. Rhissa, avait cependant affirmé au Progrès-Dimanche qu'il s'attendait à observer une hausse importante des demandes d'aide dans la région en raison des coupes du régime d'assurance-emploi du gouvernement conservateur.

La région n'est pas la seule au Québec à connaître des hausses importantes. Le Bas-Saint-Laurent a connu la plus grande augmentation de fréquentation en 2015: elle a triplé.

Au Québec

Une augmentation a aussi été observée dans la province.

Le nombre de personnes aidées par mois a augmenté au Québec de 4% en un an, et de 27,9% depuis 2008. Les demandes d'aide alimentaire d'urgence ont quant à elles connu une augmentation de 5,9% depuis 2014.

«Les demandes augmentent sans cesse, mais nous avons toujours un manque de denrées sans compter le manque de fonds pour récolter plus de dons en nourriture, déplore le directeur général des Banques alimentaires du Québec, Zakary O. Rhissa, par voie de communiqué. [...] Un dollar donné aux Banques alimentaires du Québec nous permet de donner l'équivalent de trois repas.»

En 2015

Dans la région

Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean

40 000 repas et collations servis en un mois

31,5% des personnes aidées sont des enfants

Au Québec

Réseau des Banques alimentaires du Québec

1,7 M de demandes d'aide chaque mois

Hausse de 100 000 demandes en un an

Source: Bilan-faim 2015

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer