Les taux d'occupation en hausse de 7,7 %

Éric Larouche, président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Éric Larouche, président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Malgré un été exécrable au chapitre de la météo, la région termine sa saison touristique estivale en affichant des hausses pour la majorité de ses indicateurs de performance.

Selon les données fournies par Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean (TSLSJ), l'hébergement commercial termine l'été avec un taux d'occupation moyen de 57,7%, en hausse de 7,7 points de pourcentage par rapport à 2014, établissant ainsi une nouvelle marque régionale. Il faut retourner à l'été 2010 pour observer une croissance similaire.

Ces chiffres concordent avec les résultats d'un sondage maison (96 répondants) mené auprès des entreprises touristiques qui, dans une proportion supérieure à l'année dernière, affirment avoir connu une hausse de leur achalandage. Le tout a pour effet de générer un haut degré de satisfaction des intervenants touristiques à l'égard de la saison 2015. À ce titre, 69% des attraits et 68% des gestionnaires en hébergement se disent «extrêmement satisfaits à très satisfaits» de leur saison estivale.

Les répondants au sondage attribuent leur hausse en partie à un taux de change moins avantageux pour les Québécois, favorisant ainsi le tourisme intra-Québec et une meilleure réponse aux initiatives publicitaires. Selon beaucoup des intervenants, la saison estivale a démarré lentement, une information confirmée par les statistiques de TSLSJ. Juillet fut positif et août plutôt négatif. Par contre, le mois de septembre fut exceptionnel au point de surpasser de 18% le nombre de chambres occupées à pareille date l'an dernier.

«Aligner deux années de croissance dans une industrie où la compétition est aussi relevée mérite d'être souligné. Le tout prouve que le Saguenay-Lac-Saint-Jean a encore et toujours la capacité de se démarquer sur la scène provinciale et internationale. Je ne peux cacher qu'il sera difficile de maintenir un tel rythme de croissance, mais il n'est pas impossible de préserver ces nouveaux acquis. J'en profite pour lever mon chapeau aux entrepreneurs touristiques, car les succès de notre industrie passent par eux», affirmait Éric Larouche, président de TSLSJ, lors de sa prise de connaissance des indicateurs de performance.

Festival Virage, fabrique d'idées

(Stéphane Bégin) - Les organisateurs du nouveau festival de Sainte-Rose-du-Nord, Virage, fabrique d'idées, profiteront d'une soirée-bénéfice pour dévoiler les dates de la première édition, mais aussi pour en faire une soirée festive.

L'événement se déroulera le samedi 28 novembre au Bar à Pitons, situé sur la rue Bossé à Chicoutimi. L'une des organisatrices, Marielle Couture, invite les personnes intéressées à 19 h afin de prendre contact et de s'informer sur le festival Virage.

Elle laisse voir que les discussions tourneront autour du monde politique, des changements souhaités dans la société et sur la manière de bâtir des ponts entre les initiatives de changement et de transition qui ont émergé au fil du temps. En plus de dévoiler les dates de la première édition du festival Virage, fabrique d'idées, ce sera l'occasion aussi d'assister au lancement du nouvel album du chroniqueur du Quotidien et du Progrès-Dimanche, Joël Martel. Il sera accompagné de Pascal Beaulieu et de ses mécaniciens d'amour. Steeve Z. et ses Chatons offriront une performance en première partie. Le coût d'entrée a été fixé à 8$ et servira de financement pour l'organisation du festival.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer