«Il faut garder notre sang-froid»

Le consul honoraire de la France dans la... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Le consul honoraire de la France dans la région, le Dr François Brochet, a eu des contacts rassurants avec l'ambassade française à Ottawa concernant les mesures de sécurité qui seront prises.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Après l'effroi, il faut garder notre sang-froid.» Le consul honoraire de la France dans la région, le Dr François Brochet, exhorte à la vigilance pour éviter que les attentats terroristes de Paris conduisent à une montée de la xénophobie.

En entrevue téléphonique, l'homme originaire de la région de Champagne, au sud de Paris, a d'abord eu une pensée pour les victimes et leur famille en tant que Français, et surtout comme être humain.

«Toutes ces vies gâchées et fauchées, ces orphelins, ces veuves... C'est une horreur absolue. Il faut avoir de la compassion pour tous ces gens-là.»

Il rappelle que «tout musulman ou toute personne venant du Proche-Orient n'est pas nécessairement un terroriste ou un fanatique, plusieurs ne demandent qu'à vivre en paix». Selon lui, en tirant ainsi sur des victimes innocentes, les extrémistes désirent semer la haine entre leur idéologie et l'Occident, et adopter une attitude xénophobe reviendrait à jouer leur jeu.

Celui qui est en contact fréquemment avec la communauté française de la région a trouvé la réaction canadienne «extraordinaire». «Au Québec, c'est même plus que de l'amitié, nous sommes presque cousins. La solidarité est importante et ça montre que la nation est à côté des Français dans la joie comme dans la peine. L'élan de sympathie est beau à voir», confie le Dr François Brochet.

Le consul honoraire, qui croit qu'on banalise trop la violence dans notre société, reste tout de même optimiste. «Le gouvernement français fait tout ce qu'il peut. Des mesures sont prises partout dans le monde, personne n'est à l'abri. Même si en France c'est l'état d'alerte, il faut rassurer les gens et montrer que la vie continue.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer