Metco l'a échappé belle

Les pompiers ont rapidement maîtrisé les flammes chez... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les pompiers ont rapidement maîtrisé les flammes chez l'entreprise Metco, établie dans le chemin de la Réserve à Chicoutimi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'incendie qui a frappé l'entreprise familiale Metco de Chicoutimi, jeudi après-midi, semble avoir causé plus de peur que de mal puisque les flammes sont restées confinées à une partie du bâtiment. Les équipements de l'usine spécialisée en structures d'acier et en métaux ouvrés ont été épargnés, tout comme les bureaux administratifs et les plans qu'ils contenaient.

Plusieurs pompiers étaient à l'oeuvre sur le bâtiment... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Plusieurs pompiers étaient à l'oeuvre sur le bâtiment du chemin de la Réserve. Aucun employé ne se trouvait sur les lieux lors du déclenchement de l'incendie.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

«C'est mon frère et associé qui m'a appelé pour me dire de venir, que ça brûlait, relate la copropriétaire Marie-Claude Tremblay. Au début, on pensait que c'était l'usine; ça aurait été beaucoup plus dramatique. Il y a des bombonnes de propane, d'acétylène, des machines...»

C'est le passage entre les bureaux et l'usine qui a été affecté. Aucun employé ne se trouvait sur les lieux, dans le chemin de la Réserve, puisque Metco ferme ses portes à 16 h. Les pompiers ont reçu l'alerte vers 16 h 30 et ont rapidement maîtrisé les flammes. Ils ont ensuite travaillé un bon moment sur le toit et une partie du mur du bâtiment pour le ventiler et vérifier les points chauds. Des pans de toiture et de laine isolante ont été retirés.

«Ça avait l'air pire au début», mentionne le chef des opérations de la Sécurité incendie, Carl Chouinard.

Dans la soirée de jeudi, il était impossible d'évaluer l'étendue des dommages, qui paraissent sommaires. L'incendie est d'origine électrique, ont confirmé les autorités. Hydro-Québec a coupé l'alimentation et les propriétaires ignorent quand les quelque 20 employés de l'usine pourront reprendre la production, qui était déjà dans une période tranquille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer