Un accusé craint le juge Boudreault

Me Dominic Bouchard s'est rendu au greffe du... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Me Dominic Bouchard s'est rendu au greffe du Palais de justice de Chicoutimi pour déposer une requête en Cour supérieure du Québec.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le criminaliste Dominic Bouchard demande à la Cour supérieure du Québec de retirer la juridiction du cas de Jean-François Martel-Poliquin des mains du juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec.

L'avocat en défense a officiellement déposé son document vendredi au greffe du Palais de justice de Chicoutimi. Le Quotidien a pu mettre la main sur la requête où il demande l'émission d'un bref de prohibition (perte de juridiction) et de déclarer qu'il existe une appréhension raisonnable de partialité du magistrat face à l'accusé et de prohiber le juge Boudreault d'entendre cette cause.

Ce dossier découle du procès (facultés affaiblies causant des lésions) de l'accusé qui devait se tenir le 27 octobre dernier devant le magistrat.

Me Bouchard relate qu'à son arrivée au tribunal, il était prêt à procéder et conscient que quatre des témoins de l'affaire provenaient de l'extérieur de la région.

Au moment de la suspension, Jean-François Martel-Poliquin fait part de ses craintes de partialité du juge. Il a vu son nom sur la plaque et s'est souvenu du battage médiatique entourant le magistrat dans l'affaire Yves Martin. Le client de Me Bouchard a indiqué qu'il ne voulait pas payer pour un autre accusé, craignant que le juge Boudreault se reprenne dans sa cause en raison de l'erreur commise dans le dossier Yves Martin.

Le criminaliste ne cache pas avoir été mal à l'aise de devoir plaider cet élément, mais qu'il n'avait pas le choix étant donné que c'est son client qui lui en avait fait part. Il se sentait dans l'obligation professionnelle et déontologique de le faire.

« Quelle que soit votre décision, sachez que comme juriste je vivrai très bien avec votre décision. Je m'étais déclaré prêt à plaider devant vous, mais, quelle que soit la décision, je serai à la disposition du tribunal soit pour reporter selon votre décision ou agir dans la présente cause », avait écrit Me Bouchard.

Les choses ont pris une autre tournure lorsque le juge Boudreault a émis certains commentaires qui ont laissé l'accusé encore plus craintif.

Le juge Boudreault a indiqué que « la prétention d'une certaine forme de crainte raisonnable de partialité d'un juge constitue à mes yeux à moi une très grave allégation. » Et plus loin, le magistrat a mentionné que « de se récuser du dossier serait de laisser croire qu'à l'avenir il sera possible à quelque avocat que ce soit de marchander son juge en alléguant qu'il n'est pas à l'aise de plaider un litige. »

Me Bouchard n'a pas apprécié la façon de faire du juge, surtout les allégations du marchandage.

« Je ne crois pas que la façon dont ça s'est passé méritait ce commentaire. Je n'accepterai pas que ce soit allégué, alors que j'ai tout fait pour que la cause se fasse. »

« Je demande à la Cour supérieure du Québec une perte de juridiction pour le juge Boudreault. Je pense qu'il n'a plus la sérénité et l'impartialité nécessaires pour juger ce dossier. Le juge n'a pas été réconfortant envers mon client », explique Me Bouchard, en entrevue.

D'ailleurs, Jean-François Martel-Poliquin explique, dans un affidavit circonstancié, que la décision du juge ne l'a nullement sécurisé sur sa sérénité à entendre la cause.

« Il m'a carrément reproché de l'avoir remis en question et m'a dit que les allégations que je lui faisais étaient très graves. Il a aussi dit que ce genre de requête laisse à croire que mon avocat ou un autre pourrait se servir de ça pour faire du marchandage de juge. Ce commentaire me donne l'impression que le juge lui en voulait d'avoir présenté mon point de vue. J'ai perdu confiance au fait que le juge Boudreault puisse entre ma cause », écrit l'accusé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer