Boues rouges: des citoyens sollicitent Saguenay

Le maire Jean Tremblay a tenté de rassurer... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le maire Jean Tremblay a tenté de rassurer les citoyens inquiets du projet de RTA d'agrandir son site d'entreposage des boues rouges, lundi, durant la séance du conseil.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Le maire Jean Tremblay porte une attention particulière au projet de Rio Tinto Alcan d'agrandir son site d'entreposage des boues rouges derrière le complexe Arvida. C'est du moins ce qu'il a soutenu en réponse aux citoyens qui ont manifesté des inquiétudes lors de la période d'intervention du public, lundi.

L'un d'eux, Michel Jean, a déclaré ne pas être en faveur de la fermeture de l'Usine Vaudreuil, une usine qui procure 1000 emplois, mais a sensibilisé le maire Tremblay sur les conséquences d'entreposer un million de tonnes de résidus supplémentaires par année pendant 45 ans. M. Jean a précisé que 20 000 personnes vivant autour du site dans les quartiers Dubose, Saint-Jean-Eudes, Panoramique et Côte-Réserve pourraient être touchés par le projet.

Le citoyen Christian Lemieux a ajouté que l'équivalent de 3580 terrains de 6000 pieds carrés seront utilisés pour l'entreposage des résidus qui seront traités pour assèchement. « Actuellement, les matériaux entreposés ne sont pas soumis à la Loi sur les mines et aucun fonds n'est prévu pour la fermeture du site dans 45 ans, lorsque la majorité d'entre nous ne sera plus là ».

M. Lemieux a reconnu que RTA souhaite travailler avec la population et c'est pourquoi il souhaite obtenir la collaboration de la ville.

Le maire a indiqué qu'une rencontre devait avoir lieu hier après-midi sur le sujet avec les autorités de RTA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer