Grand Prix des Hebdos

Le Progrès-Dimanche se démarque

Le Progrès-Dimanche s'est démarqué cette année encore dans le cadre du... (Photo Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le Progrès-Dimanche s'est démarqué cette année encore dans le cadre du Gala des Grands Prix des Hebdos. Le journal a remporté huit prix au cours de la soirée tenue hier à Sherbrooke.

«Le concours est très relevé. Nous sommes finalistes dans plusieurs catégories, ce qui démontre la qualité du personnel et la variété des sujets du Progrès-Dimanche. Ce sont des reconnaissances individuelles, mais ça rejaillit sur tout le journal et le lectorat, et ça démontre la qualité de notre équipe», affirme Denis Bouchard, rédacteur en chef des journaux Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche.

«Ces prix témoignent de toute la volonté de notre équipe à être présente sur la scène régionale. Le grand défi de notre hebdo, c'est l'immense territoire à couvrir. C'est le seul qui couvre l'ensemble de la région et maintenant, avec la présence sur la tablette, on peut plus que jamais rejoindre notre lectorat là où il est.»

Prix

Le journaliste Louis Potvin a remporté un premier prix dans la catégorie Agroalimentaire grâce à «Enfin disponibles dans les épiceries», un texte portant sur l'entreprise Nutrableu de Normandin qui fournit en bleuets sauvages frais l'ensemble des épiceries IGA du Québec.

La journaliste Mélyssa Gagnon s'est démarquée en remportant trois prix.

Elle a d'abord reçu un deuxième prix dans la catégorie Affaires municipales grâce au texte «Saguenay à contre-courant» qui porte sur la décision de la Ville de tenir les séances du conseil sur l'heure du midi.

Elle a aussi mis la main sur un deuxième prix dans la catégorie Économie et finance avec «Alain Gagnon sonne l'alarme», traitant de l'avenir des précuites au Complexe Jonquière.

La journaliste a également reçu une Mention d'honneur pour la qualité de la langue.

Le travail de Mélanie Côté a été récompensé par un deuxième prix dans la catégorie Graphisme pour la mise en page du Zoom photo festival.

Le journaliste Roger Blackburn a reçu un troisième prix dans la catégorie Arts et culture avec «Cinéma - Regard et les jeunes».

Anne-Marie Gravel a reçu un troisième prix dans la catégorie Environnement pour «La contamination connue depuis 2003», un texte portant sur la découverte de BPC sur le site d'A.D.O. Métal à Jonquière.

Finalement, dans la catégorie Sports et loisirs, la journaliste Katerine Belley-Murray a remporté un troisième prix pour le texte intitulé «Rien n'arrête Lyne Tremblay», portant sur l'histoire d'une Jonquiéroise devenue paraplégique qui s'est tournée vers le tir à la carabine et le tir à l'arc.

Les Grands Prix des Hebdos récompensent les journalistes, les photographes, les graphistes et les conseillers publicitaires depuis plus de 50 ans. Les textes primés hier soir ont été publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014.

Partager

À lire aussi

  • Razzia à domicile pour <em>La Nouvelle</em>

    Sherbrooke

    Razzia à domicile pour La Nouvelle

    La tradition d'excellence se poursuit à La Nouvelle. L'hebdomadaire s'est encore une fois distingué au Gala des grands prix des Hebdos du... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer