Le parc des maires d'Arvida naîtra

Le conseiller municipal Carl Dufour est entouré de... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le conseiller municipal Carl Dufour est entouré de membres de la Corporation de développement économique et culturel d'Arvida et de citoyens qui ont réclamé l'aménagement d'un parc dans le secteur du Foyer des loisirs. De gauche à droite : Lisette Girard et le petit Renaud Gagné, Marie-France Bergeron, Cynthia Gagnon, Valérie Arseneault, Stéphane Bouchard et leurs filles Éma et Mylie. À droite, Bertrand Simard, qui a fait circuler la pétition.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Saguenay rendra hommage aux six hommes qui ont dirigé les destinées de l'ancienne ville d'Arvida, entre 1926 et 1975. La première phase du Parc des maires d'Arvida est en cours de réalisation au centre-ville. La phase deux sera livrée en 2016. Le projet total nécessite un investissement municipal de 200 000$.

Dans un premier temps, des modules de jeux pour enfants seront aménagés face au Foyer des loisirs. L'inauguration des nouvelles infrastructures est prévue pour le printemps. Le conseiller du secteur, Carl Dufour, a répondu favorablement à la demande de citoyens, qui ont fait circuler une pétition pour réclamer un parc. Bertrand Simard, qui habite Sainte-Thérèse, considérait qu'il y avait un manque à ce chapitre dans son quartier. C'est lui qui a récolté les signatures, épaulé par la commerçante du Carré Davis et maman de deux fillettes, Valérie Arseneault.

À l'origine, le parc devait voir le jour à côté du Foyer des loisirs, près de l'aréna. L'instabilité des sols présentait toutefois certains risques et la Ville a opté pour le terrain qui donne sur la rue Powell. Lisette Girard, qui tient une garderie en milieu familial à proximité, se réjouit du fait qu'elle pourra bientôt emmener ses tout-petits au parc, sans devoir franchir une imposante distance.

«On devait se rendre jusqu'au parc Lévesque, qui est assez loin. Ça faisait longtemps qu'on le demandait», dit-elle.

Plaques commémoratives

L'idée d'ajouter un volet commémoratif au parc émane du Comité pour la reconnaissance patrimoniale d'Arvida (CORPA). Ainsi, des stèles seront installées, sur lesquelles figureront des photographies des six anciens magistrats. Des biographies accompagneront les portraits de Frank E. Dickie (1926), J.-P. Walsh (1926-1928), A.-E. Riddel (1928-1941), J.-Louis Fay (1941-1957), Georges Hébert (1957-1967) et Francis Dufour (1967-1975). Les citoyens pourront profiter d'une aire de repos qui sera aménagée sur les lieux.

«Nous sommes très heureux que ce projet se réalise. Ça va attirer des gens au centre-ville et ça va être bon pour les commerçants», dit la nouvelle présidente de la Corporation de développement économique et culturel d'Arvida (CDECA), Cynthia Gagnon.

Par ailleurs, Saguenay identifie l'industriel Arthur Vining Davis comme personnage historique décédé, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Une demande de désignation sera déposée au ministère de la Culture et des Communications du Québec afin d'honorer la mémoire du fondateur d'Arvida.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer