CIUSS: Dolbeau-Mistassini veillera au grain

Le comité agira en tant que chien de... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Le comité agira en tant que chien de garde.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Déçu du silence de Philippe Couillard dans le cadre de la représentation de Dolbeau-Mistassini au conseil d'administration du CIUSS, le secteur Maria-Chapdelaine crée un comité consultatif pour veiller à ce que l'hôpital ne perde pas de services.

Le comité agira en tant que chien de garde des services de santé dans Maria-Chapelaine. Le maire Richard Hébert craint toujours qu'il y ait des réductions ou abolitions de services. « Il n'y a pas de fumée sans feu. Les rumeurs pour le bloc opératoire nous obligent à être vigilants. Les réponses du représentant du CIUSS, M. Saint-Gelais, ne m'ont pas rassuré », a mentionné le maire lors d'un point de presse. Pourtant, la direction du CIUSS a assuré que le bloc opératoire de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini n'était pas en danger et que le projet d'agrandissement était toujours dans les cartons.

Ce comité est rendu possible selon certaines dispositions de Loi 10 sur l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux. « Il s'agit d'une mesure temporaire en attendant la nomination d'un représentant dolmissois au CA du CIUSSS. On demande de nommer une 20e personne au sein du conseil. Si ce n'est pas possible, on propose la constitution d'une liste de suppléants dont une personne serait de Dolbeau-Mistassini advenant une démission ou un changement », a demandé Richard Hébert qui était flanqué du préfet Jean-Pierre Boivin, du maire de Normandin Mario Fortin, du pharmacien et vice-président du CSSS Maria-Chadelaine, Réjean Lavoie, de l'anesthésiologiste Myriam Paul et de la présidente du Syndicat des professionnels en soins, Pauline Paradis.

Le maire Hébert est toujours étonné que ni le ministre de la Santé Gaétan Barette ni le député de Roberval Phillipe Couillard ni la présidente du conseil d'administration du CIUSS, France Guay, et ni la PDG du CIUSS, Martine Couture, ne l'ait appelé pour discuter de la situation.

Le comité espère aussi que Philippe Couillard sortira de son mutisme et défendra une partie de sa circonscription.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer