Des labos neufs à l'UQAC

Jean Legault et André Pichette, de LASEVE, posent... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Jean Legault et André Pichette, de LASEVE, posent dans leurs nouvelles installations en cosmétologie toutes neuves.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

En cette Semaine nationale de la chimie, les étudiants en chimie des produits naturels et cosmétologie de l'UQAC ont assisté à l'inauguration de leurs laboratoires rénovés de fond en comble au coût de 2,6 M$ au cours des cinq derniers mois.

Des étudiantes en chimie sont déjà à l'oeuvre... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Des étudiantes en chimie sont déjà à l'oeuvre dans les laboratoires inaugurés hier.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Ces nouveaux laboratoires légèrement agrandis et complètement remis aux normes avec des systèmes de ventilation dernier cri, l'ajout de cinq hottes performantes, d'un ameublement de métal adapté aux besoins des étudiants et d'équipements multimédias vient combler un besoin qui se faisait de plus en plus pressant, a indiqué Étienne Hébert, doyen des études, puisque les anciens laboratoires avaient atteint la fin de leur vie utile après 40 années d'utilisation.

Pour Dominique Tremblay, directrice des immeubles et équipements de l'UQAC, qui est à la retraite depuis hier midi, le défi du réaménagement des laboratoires a consisté à optimiser les espaces existants en fonction des pratiques actuelles tant au niveau de la recherche qu'en enseignement afin d'offrir un environnement sécuritaire et adapté à la pratique de la chimie. Les travaux effectués visent à éliminer le danger à la source avec l'aménagement d'espaces d'entreposage centralisés pour les produits contrôlés.

D'autres espaces ont été fusionnés pour améliorer les opérations. L'aménagement d'un hall d'entrée, d'une salle de balances, d'une salle de fours, d'instrumentation et de préparation pour une technicienne sont autant d'améliorations apportées.

Réaménagement

Les locaux du Laboratoire d'analyse et de séparation des essences végétales (LASEVE) ont été réaménagés au plaisir des chercheurs Jean Legault et André Pichette. «On ne peut être autrement qu'heureux des travaux effectués. Les anciens laboratoires étaient très désuets. C'était une des grosses problématiques que nous avions», a indiqué André Pichette, professeur et chercheur à LASEVE. Les étudiants au bacc. en chimie ont accès à trois locaux, dont un laboratoire de 16 places, tandis que ceux inscrits au diplôme d'études supérieures en cosmétologie ont leur propre installation tout comme ceux de LASEVE qui disposent d'espaces suffisamment nombreux.

La rénovation des laboratoires est d'autant plus importante, selon M. Pichette, que le programme au baccalauréat en chimie se porte bien avec la présence année après année d'une dizaine d'étudiants venus de France.

«Chaque année, nous recrutons une dizaine de Français inscrits au Programme universitaire technologique. Ce sont des étudiants que l'on accueille un an et qui bénéficient d'une double diplomation en chimie des produits naturels. L'intérêt est que plusieurs d'entre eux poursuivent des études au deuxième et au troisième cycle», affirme M. Pichette. Actuellement, 45 étudiants sont inscrits dans les trois années du programme, ce qui constitue une excellente performance compte tenu que le recrutement des étudiants dans le secteur des sciences est difficile.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer