Des sentiers tombés dans l'oubli

Le bois est pourri, les escaliers des belvédères... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le bois est pourri, les escaliers des belvédères sont arrachés et plusieurs garde-corps et panneaux d'observation se sont écroulés.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Les sentiers du Refuge faunique des battures de Saint-Fulgence font pitié. Le bois des passerelles de ce site magnifique offrant un panorama unique sur la rivière Saguenay et sur le pittoresque village de la rive nord est pourri à plusieurs endroits. Les belvédères, où il était autrefois possible d'observer diverses espèces d'oiseaux, sont inaccessibles et les gardes de sécurité ont cédé à plusieurs endroits.

Cet habitat faunique a été créé par le gouvernement du Québec il y a une quinzaine d'années dans le but de protéger et de mettre le secteur en valeur. La municipalité de Saint-Fulgence était partenaire du projet mis en branle par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Québec demeure le mandataire. Une promenade sur les lieux réalisée par la journaliste et le photographe du Progrès-Dimanche vendredi matin a permis de constater de visu l'état pitoyable des lieux.

Ex-conseiller municipal et citoyen de Saint-Fulgence, Christian Gagnon est découragé de voir que ce site prisé des visiteurs et splendide à tous égards semble être carrément tombé dans l'oubli. Le résidant croit que l'usure des passerelles porte ombrage à la petite municipalité qu'affectionnent particulièrement les amoureux de la nature. L'automne, les couleurs sont resplendissantes à Saint-Fulgence et il y a là un véritable spectacle pour les yeux.

«C'est un beau coin. Il faut le mettre en évidence. Regardez ça, c'est dangereux! C'est bien beau d'être un village fleuri et un village relais, mais il faut s'occuper de nos équipements aussi», pointe Christian Gagnon, avec qui nous avons marché, sous une volée d'oies blanches. À plusieurs reprises, nous avons dû négocier avec le vallonnement des sentiers de bois et éviter des trous béants dans les passerelles.

Christian Gagnon se rappelle que des travaux importants ont eu lieu il y a 15 ans pour aménager le refuge et ses points d'observation. Des panneaux d'interprétation ont été installés, mais certains d'entre eux se sont effondrés sous le poids des années.

«Il y a des autobus pleins de touristes qui viennent se stationner ici. C'est gênant. On paie des taxes et on s'attend à plus de la part de la municipalité», martèle l'ancien échevin, qui assure que ce sentiment est partagé chez les citoyens de la pittoresque localité.

Maire

Le maire Gilbert Simard tient le gouvernement directement responsable de la décrépitude des lieux et croit que le désengagement du ministère fait mal paraître sa municipalité.

«Ça fait deux ans qu'on interpelle le ministère pour qu'il nous aide. À cause de ça, on passe pour des couillons et des colons. Quand ils ont créé le Refuge faunique, le ministre de l'époque, Pierre Corbeil, a dit: ''vous allez avoir de l'aide''. Ils ont mis de la publicité une fois dans un dépliant touristique et après ça, ç'a été le néant», martèle le maire, qui en a gros sur le coeur. Gilbert Simard se dit heureux que des citoyens dénoncent publiquement l'état des lieux et espère que ce genre de sortie fera bouger les choses. Le premier magistrat de Saint-Fulgence croit qu'environ 8000$ sont requis pour mettre le refuge aux normes.

«Quand je crée une structure, je m'organise pour que ce soit entretenu. La municipalité contribue comme elle peut, mais quand on doit investir, des fois, il faut faire des choix et il y a des besoins ailleurs», pointe Gilbert Simard, qui a promis d'aller faire un tour aux sentiers des battures pour s'assurer que la sécurité des utilisateurs n'est pas compromise.

«Si c'est dangereux, je vais faire installer des deux par quatre à l'entrée avec l'inscription ''Fermé. Appelez le ministère de la Faune pour les détails''», rage Gilbert Simard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer