34 000 visiteurs au parc Mille lieux de la colline

Le maire Jean Tremblay affirme que le parc... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le maire Jean Tremblay affirme que le parc Mille lieux de la colline connaît du succès. Le nombre de personnes qui ont visité le parc thématique depuis son ouverture est plus important qu'anticipé.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le parc Mille lieux de la colline a dépassé l'objectif de fréquentation fixé. Quelque 34 000 personnes ont visité le site jusqu'à présent. Impossible toutefois de vérifier s'il s'agit bel et bien d'un produit d'appel. La Société de gestion de la Zone portuaire ne dispose pas encore de données sur la provenance des visiteurs.

Difficile, donc, de mesurer l'impact de la campagne publicitaire menée à l'extérieur de la région afin d'inciter les touristes à visiter le parc Mille lieux de la colline. À la fin du mois d'août, Le Progrès-Dimanche a demandé à la Société de gestion de la Zone portuaire, responsable du site, s'il était possible de connaître la provenance des visiteurs du parc thématique pour enfants. Les données ne sont toujours pas disponibles.

«Nous n'avons pas fini de compiler les données», a affirmé Fabien Hovington à maintes reprises. «Il y a beaucoup de gens de la région, mais il y a aussi des gens de l'extérieur.»

C'est finalement le premier magistrat qui a été délégué pour répondre aux questions du Progrès-Dimanche.

Le parc thématique qui a ouvert ses portes le 12 juin a atteint son objectif de 32 000 visiteurs plus rapidement que prévu.

«On a atteint 32 000 visiteurs en 60 jours alors qu'on s'attendait à l'atteindre au cours de l'année. On reçoit en moyenne 500 visiteurs par jour. C'est très bon pour une première saison», a affirmé le maire Jean Tremblay.

«C'est très aimé. C'est nous qui l'avons imaginé. On l'a créé du début à la fin avec un budget assez modeste et ça marche, c'est beau.»

Quelque 250 passeports ont été vendus au cours de la période estivale. La création du parc a également généré 64 emplois.

Activités

La fin de la saison estivale ne signifie pas la fin des activités sur le site.

Jusqu'au 31 octobre, l'Halloween y est célébrée. Le site sera ensuite fermé du 1er novembre jusqu'à la semaine précédant Noël. Il rouvrira alors avec d'autres activités, notamment une patinoire d'une longueur de 640 mètres, des glissades et des jeux sur neige.

«Il y a aura trois nouveaux personnages, Alaska le musher, et Verglas et Glaçon, des chiens de traîneaux paresseux», décrit le maire.

Le parc fermera après la semaine de relâche, puis rouvrira en mai, avec l'inauguration de la Tourticoli.

600 000$ pour aménager la Tourticoli

L'aménagement de la Tourticoli nécessite un investissement de quelque 600 000$. Le maire Jean Tremblay affirme qu'il ne s'agit pas d'un dépassement de coûts, mais plutôt de la seconde phase du projet du parc Mille lieux de la colline.

Selon le maire, la tour ne faisait pas partie du projet initial de parc thématique aménagé au coût de 6,5 M$.

«Ce n'est pas un dépassement de coûts. Au début, la tour ne faisait pas partie du projet. Quand on a été pratiquement prêt à ouvrir, on a demandé une subvention pour faire la tour à l'ATR. La tour devenait la phase deux du parc. La condition était que la Ville investisse aussi le même montant. On a donc investi environ 300 000$. Sans la subvention (NDLR: montant provenant du Fonds de l'entente de partenariat régional en tourisme - maintenant disparu -, chapeauté par Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean), le projet n'aurait pas eu lieu.»

Le parc Mille lieux de la colline a ouvert ses portes en juin dernier. Lors de la visite du site organisée pour les médias, la Tourticoli, l'ancienne tour du Village de la sécurité routière, était inaccessible. On avait alors affirmé qu'elle serait prête à partir de la mi-juillet, une fois repeinte en rose et orange. C'est ainsi qu'elle apparaît également sur les brochures du parc.

La structure n'a finalement pu être utilisée cet été.

Le maire affirme qu'une partie des 600 000$ a également contribué à payer le train et la voie ferrée.

«C'est un montant qui a servi pour la tour, pour de l'équipement additionnel. Ça ne s'additionne pas au budget d'opération accordé à la Société de gestion de la Zone portuaire. Ce sont deux choses distinctes.»

La Société de gestion de la Zone portuaire gère les activités du Vieux-Port, du parc des Mille lieux de la colline et de la Place du Citoyen. Elle bénéficie de subventions municipales d'environ 2 M$ par année.

Jean Tremblay souligne que des montants seront investis régulièrement afin de faire du site un succès.

«C'est le genre de site qu'il faut rafraîchir au fil du temps, sinon, ça ne fait pas. Il va falloir l'améliorer tout le temps. Ça va encore prendre de l'ampleur. On a un bon filon, il va falloir continuer dans le même sens.»

Activités

À compter du printemps prochain, la Tourticoli sera animée par des personnages. Des activités sont prévues sur chaque étage.

Impossible d'en connaître davantage sur la nature du projet pour le moment. «Ce sera l'événement d'ouverture du printemps prochain», promet le maire Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer