ERD: un parti politique reste crucial

La conseillère de l'ERD, Josée Néron, se lance... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La conseillère de l'ERD, Josée Néron, se lance officiellement dans la course à la direction de son parti. Elle compte également briguer la mairie de Saguenay en 2017. Elle est ici entourée de Gaston Laforest, Andréanne Villeneuve-Boivin et Gilles Bouchard.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

La conseillère de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, se lance officiellement dans la course à la chefferie de son parti. Celle qui se dirige vers un couronnement compte également briguer la mairie de Saguenay en 2017. Et, malgré le départ annoncé de Jean Tremblay, elle estime que l'existence d'un parti politique municipal est plus que nécessaire.

«Ça fait 17 ans que la ville est menée par et pour une seule personne. Un parti est plus que jamais nécessaire. Il ne faut surtout pas que cette situation se reproduise», a indiqué Josée Néron, lorsque questionnée sur la légitimité d'un parti après le départ de Jean Tremblay.

Josée Néron sera fort probablement couronnée chef de l'ERD, le 14 novembre. «Les candidats ont jusqu'au 20 octobre pour se lancer. Mais, jusqu'à maintenant, je suis la seule», a affirmé la dame, qui compte sur l'appui des membres de l'ERD, qui étaient nombreux, hier matin, lors de la conférence de presse annonçant ses intentions. De plus, d'anciens élus, dont l'ancien maire d'Arvida et de Jonquière, Francis Dufour, se sont joints à Mme Néron.

«C'est un réel compliment pour moi de voir ces personnes m'appuyer. À vrai dire, tous ceux qui osent se lever sont des appuis de taille pour moi», a ajouté Mme Néron.

Si elle est élue chef de son parti, la conseillère compte rassembler une équipe solide et construire un parti représentatif de tous les arrondissements de Saguenay. Elle mettra également en place un programme électoral qui répondra aux attentes de la population.

La course à la chefferie de l'ERD se tiendra du 20 octobre au 14 novembre. Ceux et celles qui désirent se lancer doivent être membres du parti depuis au moins 60 jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer