Maison de convalescence à Jonquière

Projet immobilier de 30 M $

La fabrique Notre-Dame-de-la-Paix est sur le point de... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

La fabrique Notre-Dame-de-la-Paix est sur le point de vendre une partie de ses terrains à Iago Corporation en vue d'un investissement de 30 M$.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Le secteur du boulevard Harvey, dans le périmètre de l'hôpital de Jonquière, est sur le point de connaître un développement immobilier d'importance avec un investissement de 30 M$ pour la construction d'une maison de convalescence pour personnes semi-autonomes. Répartie sur huit étages, elle comprendra aussi des espaces institutionnels qui pourront abriter une pharmacie, une clinique médicale, un restaurant libre-service ainsi que des services de soins paramédicaux (chiropratique, physiothérapie, ergothérapie) et des cabinets de médecins.

Hier, le conseil de Saguenay a accepté de modifier le zonage d'une partie de la propriété appartenant à la paroisse Notre-Dame-de-la-Paix, à l'intersection de la rue Montfort et du boulevard Harvey, afin de permettre la construction du nouvel immeuble.

Le promoteur immobilier Ian Gobeil, de Iago Corporation de Saint Charles-sur-le-Richelieu, a déposé la demande de modification au nom de la fabrique Notre-Dame-de-la-Paix. Ghislain Rathé, président de la fabrique, a confirmé que des discussions sont en cours depuis cinq ans avec le promoteur pour conclure la vente d'une partie de terrain adjacent à l'église ainsi que le presbytère de l'ex-paroisse Sainte-Marie qui n'est plus utilisé. «Nous sommes sur le point de finaliser la vente du terrain au prix de 410 000$. D'ici un mois à un mois et demi, la transaction devrait être conclue», a indiqué M. Rathé. Selon les informations disponibles, l'immeuble institutionnel aurait pignon sur le boulevard Harvey tandis que la maison de convalescence serait située dans la partie arrière présentement occupée par le stationnement de l'église.

Ces terrains sont d'autant plus convoités qu'ils sont situés dans un secteur institutionnel avec la présence du CLSC et de l'hôpital. Le schéma d'aménagement et de développement identifie le site comme une zone désignée de la Cité du savoir et de la santé.

Même si le conseil a accepté la recommandation du comité consultatif d'urbanisme, les élus ont décidé de différer la demande en ce qui a trait au nombre d'étages prévus, de façon à évaluer les impacts du nouvel immeuble par rapport à l'environnement du milieu déjà bâti.

Du côté du promoteur, on a préféré adopter la consigne du silence, le temps que les communications se poursuivent avec Saguenay pour l'implantation finale du projet.

Autre projet

Le projet relié à Notre-Dame-de-la-Paix n'est pas le seul en gestation puisque Gestion Pierre Couture, de Saint-Georges-de-Beauce, a déposé une demande de modification pour la construction d'un nouvel immeuble de 1529 mètres carrés à l'intersection du boulevard René-Lévesque et de la rue Adélard-Bouchard, sur un terrain appartenant à Bousix inc. La modification vise l'implantation d'un nouveau commerce relié à la location et la vente au détail de véhicules automobiles et récréatifs. Gestions Pierre Couture opère déjà le commerce Mazda Sorel-Tracy oeuvrant dans la vente d'automobiles d'occasion. Il n'a pas été possible de rejoindre le promoteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer