Plus d'inscrits pour «C'tannée on fait le tour»

La marche se terminera le dimanche 11 octobre... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

La marche se terminera le dimanche 11 octobre à Chambord.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

C'est hier matin que s'est amorcée la deuxième édition de «C't'année on fait l'tour», cette marche de 10 jours autour du lac Saint-Jean au profit de la Fondation Dédé Fortin.

Ce défi prend de l'ampleur et pourrait devenir l'évènement principal de financement de cet organisme qui vise à faire la prévention du suicide.

«L'an passé, on avait décidé de faire ça sans trop en parler et nous avons été six personnes à le faire. Cette année, nous avons 35 inscriptions et nous pensons accueillir des gens qui vont venir marcher avec nous une journée pour franchir une section. Il y a des journées que nous serons plus de 50», informe la responsable de la marche Hélène Fortin, la soeur du regretté chanteur des Colocs.

Elle ne pensait pas que cette marche de 256 kilomètres sur la Véloroute des bleuets prendrait une telle ampleur. Des gens de Longueuil, Sherbrooke et Thedford-Mines se sont inscrits à ce défi.

«C'est un moment de réflexion et de discussion sur la détresse psychologique. C'est important de parler du suicide, surtout chez les hommes. Aussi, c'est un défi de marcher 25 kilomètres pendant dix jours. Les gens qui veulent venir marcher avec nous sont les bienvenus. Nous demandons de faire un don de 10 ou 20$ afin que puissions amasser le plus d'argent possible», suggère-t-elle.

Une bonne partie des sommes vont être remises au Centre de prévention du suicide 02 et à l'organisme le Cran d'arrêt, qui ont des volets spécifiques pour les hommes en détresse.

Les frères Desmeules

Cette marche a été instaurée par les frères Gilles et Ghislain Desmeules qui ont décidé de s'associer avec la Fondation Dédé Fortin.

«Ça faisait 9 ans qu'il faisait le tour du lac à la marche. Un des frères Desmeules aurait aimé le faire avec son fils qui s'est suicidé. C'est pour cette raison qu'ils ont décidé de s'associer à notre Fondation pour leur 10e fois», explique Hélène Fortin.

Le départ de ce matin se fait à 9h, du Club de curling de Roberval. Après un passage au Camping Saint-Prime, le dîner aura lieu au pont de la rivière à l'Ours. L'arrivée est prévue pour 15h30, à l'église de Saint-Félicien.

Quelques repas seront fournis ainsi que des collations, gracieuseté de généreux commanditaires. Par contre, on invite les gens à être en autonomie et à avoir de la nourriture avec eux.

La marche se terminera le dimanche 11 octobre à Chambord. Ensuite, le groupe se réunira autour d'une bière pour un 5 à 7 à la Microbrasserie du Lac.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer